Selon Wikipédia, la Journée Internationale des droits de la femme c’est ça :  une journée de manifestations à travers le monde. L’occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.

le Ministère des droits des femmes lance « Le 8 mars, c’est toute l’année! » : http://8marstoutelannee.fr/

le Ministère des droits des femmes lance « Le 8 mars, c’est toute l’année! » : http://8marstoutelannee.fr/

Comme beaucoup de femmes, cela m’embête qu’en 2014 on ai encore besoin d’établir une journée pour faire le point et mettre la lumière sur les avancées. Toutefois, je dois reconnaître que certaines actions ont des effets plus que bénéfiques et aident beaucoup de femmes. Il ne faut pas se leurrer. Sans certaines associations, certaines femmes vivraient dans des conditions encore plus insoutenables.

Donc, comme on est sur mon blog perso, je voulais juste faire le point sur quelques initiatives de marques ou de personnes que j’apprécie et qui ont été mises en place pour cette journée :

The Body Shop  célèbre la Journée de la Femme avec le hastag #FEMMEXTRA. Femme Extra pour ces mères, entrepreneuses, agricultrices qui fournissent les ingrédients phares de la marque  dans le cadre de son programme de Commerce Equitable. Des femmes qui se trouvent au 4 coins du monde et sans qui The Body Shop ne serait pas la marque qu’elle est aujourd’hui. Célébrons donc Cécilia qui préside une coopérative d’alcool biologique en Equateur, Tenaye qui est membre d’un collectif d’apiculteurs locaux en Ethiopie et qui fournit du miel ou encore Serafina, membre d’une coopérative en Namibie de plus de 1750 entrepreneurs  et qui produit de l’Huile de Marula. The Body Shop est une de mes marques préférées, pour la qualité de son produit  et son programme de Commerce Equitable. Un prix juste, de l’autonomie, de l’accompagnement, de la responsabilisation… Elle change la vie de millier de femmes chaque jour.

Inna Modja s’engage !  Avec le projet « La Valse de Marylore«  initié par l’Artiste engagée Inna Modja, l’idée est  d’attirer l’attention sur le sujet des violences domestiques malheureusement encore tabou. Réalisé par Marco Conti Sikic et produit par Julien Seul, ce projet est soutenu par le ministère du Droits des Femmes et du comité ONU femmes France. Il sera diffusé dans 413 salles de Cinéma françaises, le 8 mars. De nombreuses personnalités y participent Rockaya Diallo, Hapsatou Sy, Elodie Frege, Cyril Paglino, ou encore Alain Chamfort.

 

L’Occitane s’engage pour les femmes du Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres du monde : Comme chaque année, la marque a mis en vente un savon solidaire. Cette année il est fabriqué par une savonnerie de femmes au Burkina Faso. L’Occitane y a fait graver la mention « Journée de la femme », en 6 langues. A base de beurre de karité issu du commerce équitable, il coûte 2 euros. 100% des bénéfices* seront reversés afin de permettre de financer des projets d’ONGs favorisant l’émancipation économique des femmes au Burkina Faso.

savon-journee-de-la-femme-l-occitane

D’autres actions ont lieu dans différentes villes, dans d’autres secteurs de la beauté, renseignez-vous sur les sites de votre mairie. De plus, les médias aussi y participent : Marie Claire, Cosmopolitan, entre autres. N’hésitez pas à cliquer, partager, participer.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !