J’ai découvert ce week-end, le hashtag #sephorasowhite. Le sens est facile à comprendre : un mécontentement face aux manques de teintes foncées disponibles en magasin et au manque de conseils pour les peaux noires. Tout aurait commencé avec la marque Becca. La marque de maquillage arrive en France et plusieurs teintes ne seront malheureusement pas disponibles. Lancé par « j’ai essayé de chercher, je n’ai pas la réponse… », ce hashtag a permis aux femmes noires de s’exprimer sur leur relation avec la marque sur l’offre et l’expérience client avec l’enseigne.

 

univers-blackup

Mais j’ai envie de dire, difficile de juste prendre en compte un constat de « rayons » et d’expérience car plusieurs facteurs entrent en compte dans une offre en magasin ET pour tous les magasins qui ont des rayons beauté.

Pour avoir collaborer, et pour collaborer avec plusieurs marques, je peux affirmer que des efforts sont faits pour augmenter l’offre de la part des marques pour les peaux noires et métissées (maquillage, soin capillaire et soin visage). Je peux aussi confirmer qu’au sein de Sephora il y a des personnes qui ont envie de voir les choses changer, mais tout n’est pas une question de volonté d’une seule ou 3-4-5 personnes, c’est tout un process qui dépend de plusieurs facteurs :

Le facteur chiffre d’affaires : Tout est calculé au millimètre près dans les rayons d’un magasin. Même si 60 teintes existent, un distributeur ne prendra que les références les plus demandées en fonction de la place dont il dispose. Du coup, pour beaucoup de marques, alors que les teintes existent, on ne les retrouve pas ailleurs que sur le site internet. Vous allez me dire, c’est le serpent qui se mord la queue. Comment réclamer des références jamais mises en avant ? On essaye 2-3 fois, et puis on baisse les bras… Erreur ! Il faut se manifester auprès de la marque et du distributeur sans arrêt. Ils ne feront le changement que s’ils estiment cela rentables. Le truc c’est que plusieurs essais ont été faits, mais souvent à moitié… Sans de grands investissements pubs, sans grandes campagnes, ou juste sur un « one shot ». Sauf qu’un changement de communication ou une annonce de ce type doit être soutenue sur la durée et pas sur une opération d’une semaine ou d’un mois par semestre.

Le facteur place : comme dit précedemment, les rayons et les stocks d’un magasin ne sont pas extensibles. On a de la place pour 10 teintes, on prend les 10 plus vendues. Tristoune mais comme ça.

Le facteur volonté : J’ai un souvenir d’une marque de luxe, il y a quelques années, avec Fressine (qui n’a plus de blogs depuis). Je vous raconte : je file aux US et je trouve ma teinte chez cette marque ! Le truc impensable en France à l’époque. J’arrive en France, et je check les magasins et le site internet à la recherche de ma teinte pour la soeur… Introuvable ! J’écris un article, Fressine écrit à la marque et se fait envoyer sur les roses tranquilou. Il y a certaines marques et certaines personnes à la tête de marque qui ne proposeront jamais à Sephora les teintes foncées parce qu’elles n’ont pas envie.

– Le manque de formation : encore une fois, je suis tombée sur des conseillères top et des moins top, voire pas top du tout. Mais l’origine ne vient même pas de là. Je pense qu’il faut revoir le programme scolaire et la formation des esthtéticiennes. Quand on regarde les manuels scolaires, le programme des formations, il n’y a rien ou des inépties sur le cheveu crépu et le maquillage des peaux noires. Il existe des formations dispensées après comme celle de Make up For Ever, qui est top et que j’ai bien envie de faire… Un jour, après les 10 000 trucs que j’ai déjà envie de faire. Mais à la base, en France, pour les peaux noires et les cheveux crépus en formation esthétique la formation est pauvre voire inexistante alors comment voulez-vous que des conseillères diplômées s’y connaissent. Une bonne conseillère qui s’y connait sur les peaux noires s’est formée seule souvent ou via une marque pro. Donc faut qu’elle soit intéresssée à la base.

Les femmes noires dépensent énormément, 7 fois plus que les femmes caucasiennes, alor une chose est sûre : le constat est triste. Mais il faut savoir que même aux Etats-Unis il n’est pas si aisée d’avoir une belle offre partout. Iman, de la marque Iman Cosmetics en parlait l’année dernière. Même elle, elle a des difficultés à référencer sa marque en magasin, tout aussi quali soit elle. Alors aujourd’hui, c’est quoi la solution ? Je dirai qu’il y en a plusieurs, que ça change, mais que ça prend du temps.

1 – se tourner vers lers marques qui nous proposent des teintes dédiées : Make up For Ever, Urban Decay, Nars, Bobbi Brown, Marc Jacbos, Black Up, Mac, Melyssa, Bare Minerals, Hapsatou Sy, Becca, Clinique, Iman Cosmetics….

2 – demander des échantilons quand c’est possible

3 – commander sur internet

4 – continuer de se manifester pour changer les choses !

5 – se tourner vers les distributeurs qui pensent à nous commes les mix beauty par exemple.

Enormément de choses à dire sur ce sujet ! On en reparle quand vous voulez !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

  • 86
    Un menu de Noël végétarien, mais quelle idée, j'entends certains me dire. Sauf que quand tu ne manges pas de saumon fumé, plus de porc, que tu n'es plus aussi fan des fruits de mer et que tu limites la volaille, il ne reste pas grand chose. Tu finis par…
  • 84
    Alors pour la première fois il y a quelques semaines j'ai : - Mangé des algues sur une tranche de pain sans gluten - Mis de l'huile de coco sur des tranches de patates douces au four - Goûté des bounty faits maison Les 3 sont délicieux à vrai dire…
  • 83
    Comment faire face à 30 degrés lorsque vous approchez le 8ème mois de grossesse ? La chaleur est tout sauf compatible avec le fait d'être enceinte, surtout en ville ! J'ai quelques astuces pour supporter ces températures ET la semaine à venir : - Ne pas sortir (ah ah ah)…