Le sujet des peaux sensibles, fragiles qui rougissent est sur toutes les lèvres. J’ai l’impression que de plus en plus de femmes sont sujettes à la peau sensible sur une période de leur vie, plus ou moins longue, de façon plus ou moins forte.

Lors de ma rencontre avec Lancôme, il y a quelques semaines, nous avons discuté de ces femmes et de cette peau qui ne se fait plus silencieuse. 

Parce qu’effectivement, une peau sensible, c’est une peau qui dérange, un phénomène récurrent.Elle tiraille, elle gratte. Pour donner une idée plus concrète, Lancôme a réalisé une étude et les chiffres sont édifiants. C’est entouré de 12 experts internationaux, de dermato-biologistes et de psychologues, que la marque a souhaité redéfinir cette notion de « Peau sensible ». En France, plus de 50% des femmes, déclarent avoir la peau sensible. 50%. Elles parlent de « sensations désagréables », de peau que l’on ressent. Personnellement, j’aime bien parler de peau qui n’arrive pas à se faire oublier. Une peau qui va bien, on n’y pense pas. Une peau sensible, elle nous dérange, se rappelle à nous.

Cette étude menée sur 3000 femmes, montre qu’au final, toutes les femmes sont concernées par la sensibilité. Peu importe l’âge, la couleur ou le type de peau.

Qu’est-ce qui réveille notre sensibilité ?

Il y a les facteurs que l’on connaît déjà et dont on a parlé plusieurs fois sur le blog. Le climat par exemple. Ce vent qui nous fouette littéralement le visage, jusqu’à ce que notre peau devienne rouge. Ce soleil qui nous chauffe un peu trop. Mais aussi d’autres facteurs environnementaux, comme cette climatisation et son air sec, et froid.

D’autres éléments sont à prendre en compte, comme l’hygiène de vie et les régimes. Un autre élément qui provoque la sensibilité de la peau et qui est assez surprenant : le démaquillage. Pas le fait de l’utiliser ou de se démaquiller, mais plutôt le mauvais usage.  D’où l’importance de prendre un démaquillant adapté à notre type de peau, tout en lisant très bien la notice avant utilisation. Les raisons qui rendent notre peau sensible sont donc multi-factoriels.

Quelles sont les conséquences de la sensibilité ?

L’étude de Lancôme a démontré que les marqueurs de la sensibilité sont les mêmes que ceux du vieillissement. L’inflammation fragilise la peau et accélère le vieillissement.

Quelle est la solution ?

Elle est en test à la maison :) Après mon test, je vous en parlerai en détail. Une solution dont la promesse est « AUDACE » et « SANS COMPROMIS ».

Alléchant comme promesse, mais on verra ça d’ici la fin de l’été.

Et vous, comment vous gérez votre peau sensible ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

  • 60
    Comment débuter un dossier pour les peaux sensibles ? J'ai pensé qu'il serait bien de définir ce qu'est une peau sensible avant de parler routine, jolis soins et gestes à éviter ! Vous voilà dans le 1er dossier de l'année, qui a pris un peu de retard mais qui est…
  • 56
    On continue notre dossier peau sensible ! Vous êtes sures d'avoir la peau sensible ? Vous avez lu la note précédente ? Alors, vous savez que ce qui est primordial c'est l'HYDRATATION afin de la protégrer des agressions extérieures ! C'est bien mignon comme info mais en attendant, comment on…
  • 53
    Comment avoir le teint éclatant et net sans faire de dégâts lorsque l'on a une peau sensible ? Le gommage est une bonne solution ! A quelle fréquence faire un gommage lorsque l'on a une peau sensible ? Une fois par semaine c'est très bien ! Mais surtout en douceur.…