C’est fou comme la bêtise atteint même ceux qui sont censés représenter « l’élite », les plus cultivés, les plus informés, les plus privilégiés.

Pour cette nouvelle polémique, on retourne aux Etats-Unis. Lors de la soirée des Oscars, l’actrice Zendaya Coleman a choisi d’opter pour des fausses locks au niveau capillaire. Un style qui lui va très bien et qui formait un super duo avec sa robe Vivienne Westwood.

Zendaya-Coleman-In-Vivienne-Westwood-2015-Oscars

Vous allez me dire QUI est Zendaya Coleman ? c’est une actrice, chanteuse, danseuse issue de la maison Disney. Elle est l’exemple même du métissage de part les origines de ses parents ( zimbabwéenne et congolaise par son père, et mexicaine et néerlandaise par sa mère). Née en 1996, la jeune star est aussi l’une des plus riches de l’écurie (avec 50 000 $ touchés par épisode pour sa série Shake it Up…. 75 épisodes de tournés. Je vous laisse faire le calcul).

Mais revenons à nos moutons et à nos Oscars ! Donc la demoiselle foule le red carpet et Giuliana Rancic (que j’adore pourtant), dont le rôle est de décrire les looks des stars pour la chaîne E! Entertainment nous sort un : “smells like patchouli oil … or maybe weed.

Ah comme le raccourci est facile ! Comme, ça sent mauvais ce qui sort de ta bouche Giuliana. Associer les locks à l’odeur de weed… Donc rester dans l’idée que les personnes qui portent des locks ne sont que des weeds addicts. Tu pouvais même ajouter, un message type « un peu en marge de la société, un peu illuminées ».  Franchment, tu suivais le bon chemin, celui de la bêtise, mais bon, c’est un choix. Moi je dis toujours, qu’il faut aller au bout de ses idées. Bien évidemment, les réseaux sociaux se sont enflammés, bien évidemment Zendaya a répondu via Instagram et très bien répondue.

Zendaya-Coleman-In-Vivienne-Westwood-2015-Oscars

Et il y a 3 heures, Giuliana a répondu via Twitter (des excuses bien évidemment) :

J’ai envie de vous dire que j’en connais des Directeurs Marketing (de très grosses boîtes), des Directeur Général (de sociétés côtées en bourse), des fondatrices d’entreprise qui portent des locks et qui sont très loin de ses clichés. J’ai envie de vous dire que c’est beau les locks et que personnellement j’ai envie d’en faire depuis des mois. J’ai envie de vous dire « I am not my Hair », je suis bien plus que cela (et les gens devraient peut-être penser à se rentrer ça dans la tête)

Rendez-vous sur Hellocoton !