Dis-donc, c’est le succès de la fin d’année les box ! Ces abonnements qui permettent de recevoir chaque mois une sélection de produits de beauté en taille miniature, ont le succès en poupe !

En même temps, c’est vrai que l’offre est alléchante, pour une dizaine d’euros par mois vous recevez à la maison, dans un joli coffret entre 5 et 8 miniatures à tester. Glossybox, Joliebox et My Little Box, se partagent le marché (pour le moment…).

Pour ma part, je n’ai jamais testé la Jolibox, j’ai commandé ma première « My Little box » la semaine dernière, et j’ai reçu plusieurs GlossyBox. J’ai d’ailleurs fait une vidéo sur la Glossybox il y a quelques temps.

Ce concept de box a ses adeptes, et les « autres ». Comprendre : « les déçues ». Ceux qui se plaignent, à tort ou à raison, de la taille des miniatures qui ressembleraient plus à des  échantillons, du packaging des boîtes, des délais de livraison, des conditions de l’abonnement, des produits reçus qui ne leur conviennent pas (texture, couleur, affinité avec le type de peau, de cheveux…). Soit… C’est vrai que tout est discutable et améliorable.

Mais moi, ce que je trouve assez pertinent c’est que des personnes comme vous et moi, ont eu le « courage », « l’audace » d’entreprendre par ces temps si gris pour le business. Je salue aussi la mise en place du concept, qui pour moi est une aubaine (je le pense vraiment) pour les petites bourses. Et comme toute entreprise qui se lance, il peut y avoir des loupés, des erreurs d’aiguillages, mais qu’il faut laisser le temps au temps ! Biensûre pour les abonnées, le temps c’est de l’argent (13 euros par mois, ce n’est pas rien, je ne vous dirai jamais le contraire), mais honnêtement, je pense que ces marques et concepts n’ont aucun intérêt à flouer leurs abonnées.

En plus du fait qu’elles soient hyper accessibles (Facebook, Twitter, blog… D’ailleurs, sans ses réseaux, aurions-nous vu, entendu autant de plaintes… pas sûre), elles ont un grand besoin de fidélisation et de bonne réputation sur internet. Tout leur business modèle est là : Fidélisation, Bouche à oreille et RP. Leur objectif premier est donc de réussir à répondre, le mieux possible, aux attentes de leurs clientes, et donc de tout faire pour que vous puissiez recevoir le nombre maximum de produits, en taille miniature et de qualité.

Combien de fois avons-nous reçu un numéro du magazine Glamour que l’on trouvait « bof » ? Et pourtant, on ne s’est pas désabonné au bout d’une fois ou d’un sujet que l’on trouvait limite… ? (en tout cas, moi, non) On passe à autre chose et puis dès qu’il y a un sujet que l’on aime, on est de nouveau contente de l’avoir dans notre sac à main. La perfection n’existe pas, mais ces  petites entreprises travaillent tous les jours pour améliorer tout cela. (elles sont là pour gagner de l’argent hein… Donc elles ont plutôt intérêt…).

2012 sera l’année des box ! Et je pense sincèrement qu’il faut laisser la chance aux produits. La chance de s’installer, de grandir, de convaincre les grandes marques de jouer le jeu, d’avoir envie de participer à cette belle aventure. Car plus de partenaires il y aura, plus les box seront personnalisées et répondront vraiment à vos attentes en terme de produits reçus correspondants à votre type de peaux, de cheveux, au maquillage que vous aimez. Car ne l’oublions pas, ce sont les marques qui envoient les produits, et je pense qu’à terme, elles se rendront compte que tout l’intérêt consiste à mettre à disposition des soins, maquillage et parfums de taille raisonnable. (afin qu’un jour, on puisse teeeeeeeeellement aimer ses produits qu’on filera les acheter direct ! D’ailleurs je salue Esthederm, Kusmi Tea, Revlon, Essie, SLA et Make Up For Ever, de bien jouer le jeu !)

ViVi LaChipie (un peu de positif en cette fin d’année…)

Rendez-vous sur Hellocoton !