Je crois que c’est celle de trop ou du moins, jusqu’à la prochaine.

La marque Rimmel London, que j’adore par ailleurs, a succombé aux sirènes de la facilité, du marketin. Elle lance sa bb cream.

Mais, comme il faut bien se démarquer à un moment ou un autre, Rimmel London s’est sûrement dit qu’il fallait ajouter un « plus produit ». Après de multiples réflexions, un chef de produit a du dire : « et si on faisait une bb-cream 9 en 1 ?« . Tous les membres du département marketing et commercial, ivres, acceptèrent.

Ils la nommèrent : UN BB lievable Super skin

20121204-215231.jpg

Elle hydrate
Elle matifie
Elle diminue les pores
Elle est couvrante
Elle dissimule
Elle protège
Elle lisse
Elle éclaire
Elle « prime » / (sert de base de make up) à vous de m’éclairer sur la définition exacte

Elle fait tout, elle est magique, elle est indispensable. Et effectivement, peut-être que c’est un excellent soin, peut-être que toutes ces promesses tiennent la route, mais la marque vient après la bataille, après toutes les « fausses » bb cream, tous les produits marketing.

Tout cela a pour seule conséquence, à mon simple niveau de consommatrice, une non-envie de consommation. Alors que si on l’avait intitulé « Fond de teint hydratant, matifiant, toucher velours », j’aurais dit oui tout de suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !