Cameron Diaz, c’est un peu mon icône Body mixed Funny. Cette fille nous propose un popotin à tomber en plus d’être fun, d’avoir l’air saine tout en ayant plus de deux neurones.

Ce genre de personnes qui en un sourire inonde une pièce d’ondes positives. La bonne copine (que l’on présenterait tout de même pas à son mec, pace que bon, elle aime la bière, le foot tout en étant sexy… A little bit too dangerous).

Mais, mais, mais, l’actrice de « Mary à tout prix » (film regardé par me, myself, I and the men au moins 30 fois), vient de lancer un livre intitulé : The body Book. Juste en dessous du titre, on peut lire : The law of hunger, the science of strenght, an other way to love your amazing body.

Sur la couverture, on peut voir une Cameron Diaz au « naturel en culotte, avec un haut couleur chair, mais assez graphique dans le dos. Un livre écrit avec Sandra Bark, auteur et co-auteur, créatrice de bestsellers.

the_body_book_cameron_diaz

Un livre dans la veine « coaching » du moment. On est tellement paumé au quotidien, que l’on s’entoure de livres pour nous guider dans tout. La cuisine, le management, le sport, la vie de couple, ses enfants, la mode, la beauté…. Ce livre ne fait pas exception, et ce n’est pas le premier de ce type qu’une star nous livre. Aux Etats-Unis, c’est un peu les pros du sujet et cela fait bien longtemps qu’ils se sont emparés du filon.

Mais alors, qu’est-ce que The Body Book de Cameron Diaz a de différent ? Ce livre, comme beaucoup, est censé, je cite « offrir une approche holistique et à long terme permettant de faire des choix cohérents afin d’atteindre le but ultime : une longue vie, forte, heureuse,  et en bonne santé. »

Jusque là, rien de transcendant (sauf le terme holistique, qui me fait toujours un peu flipper). Ce qui a choqué les américains, c’est l’entière section du livre consacrée à nos poils pubiens. L’actrice encourage les femmes à garder « ce petit drapage » et un vagin « tout habillé ». Cette dernière s’insurge contre la mode de l’épilation intégrale de la nénette, de la noune ou du minou (vous l’appelez comment vous ?). Elle ajoute que la mode du laser intégral est une « idée folle », car un effet de mode. Et si à 30 ans, on a plus envie de poils, qui nous dit qu’à 50, on voudra toujours être « chauve » de par en bas.

Pour ma part, je ne suis pas du tout contre l’intégral, mais le laser à ce niveau, c’est pas trop mon truc. Sans compter qu’avec de la pilosité on peut s’amuser avec des formes, plus ou moins d’épaisseurs, ou tout retirer (la cire, voyez-vous…). Mais bon, nous ne sommes pas là pour parler de MON intimité hein, mais pour se faire un avis général sur le livre de madame et sur son point de vu sur l’épilation du minou.

A part l’épilation, le livre offrirait une approche un peu différente. Au lieu d’un objectif de poids ou de silhouette, l’actrice a préféré prendre un angle « guide quotidien ». On y parle donc alimentation, nutriments, importance de prendre en compte le sentiment de faim, sport, excercices, stratégie, humeur. Où comment allier au mieux un esprit sain dans un corps sain.

Je ne sais pas si le livre sortira en France. S’il sort, j’irai biensûre le feuilleter à la FNAC et pourquoi pas l’acheter. Si les conseils valent vraiment le coup. Oui, moi aussi, j’aime bien certains livres de « coaching », quand il ne s’agit pas juste de généralités un peu bâteau.

The Body Book by Cameron Diaz… Affaire à suivre.

 

Sinon, rien à voir, mais à chaque fois que j’entends le mot « minou », ça me fait penser à ça :

Et vous, il vous tente le livre de Cameron Diaz ?

signature vivi lachipie ivy-mag

Rendez-vous sur Hellocoton !