On avait déjà parlé de Facebook et Deezer qui balançaient à toute la planète les chansons plus ou moins honteuses que vous pouviez écouter 15 fois dans une même journée (Amel Bent, Ai si te pego et consors…). Des rythmes faciles à retenir, des paroles parfois très très légères, mais qui « font le job ». En gros, qui vous permettent de vous éclater 1 ou 2 semaines. Avec ces sons, généralement, vous en avez marre assez vite, elles passent en boucle en radio, et sitôt la saison terminée, elles sont oubliées…..

Mais là, je suis tellement en kiffe de mes dernières écoutes, qu’elles ne me font absolument pas honte : plusieurs heures, les deux mêmes chansons, le même chanteur.

< STROMAE >

stromae

Je pense que je vais continuer à écouter jusqu’à l’overdose, jusqu’à ce que je me lasse, du rythme et des paroles. Jusqu’à ce que ses chansons ne me touchent plus (ça ne risque pas d’être demain, cela risque de prendre du temps, beaucoup de temps).

Stromae, vos titres « Formidable » et « Papa, où t’es ? » ou « papaoutai », sont mes chansons (et mes clips) du moment :

;

Avec ces deux titres, personne ne peut faire semblant de ne pas reconnaître que le belge a du talent. Avec cette voix, qui nous fait penser parfois à du Brel, cet auteur, compositeur, interprète, démontre à nouveau à quel point il manquait quelqu’un de sa trempe dans le paysage français.

Vous avez compris, cette note est tout sauf objective. Je suis presque amoureuse de ce trop grand, trop maigre, trop talentueux.

Et si on parlait des clips : entre l’univers de « Papa où t’es » (ses danses et rythmes africains), et le tournage façon « caméra cachée » de « Formidable » (qui me désole du genre humain, où on laisse une personne saoule sur un rond point sans lui proposer d’aide mais en le filmant), je dois dire que l’orgasme (oui, oui), est aussi auditif que visuel.

Message perso : Sinon, je suis bien contente que tu sois sortie de ta chambre….

signature vivi lachipie ivy-mag

Rendez-vous sur Hellocoton !