Petite aventure japonaise….

1er jour, arrivé vers 11h à l’hôtel, il pleut (la veille, il y avait un typhon), le problème c’est que les chambres ne sont disponibles qu’à 14h….
On a déjà pris un café à l’excelsior (frère, dans le concept, de Starbucks mais en meilleur…), on a déjà repéré le quartier, mais on commence à cailler, j’ai les pieds mouillés et je sens la pluie.
Ni une, ni deux, on file au cinéma. Je vous rassure, mon japonais n’est pas assez bon pour suivre un film en japonais. L’objectif était de choisir un bon film américain en VO histoire de tuer 2h à l’abri.
CIMG0304.JPG

Arrivés au cinéma, (où l’on choisit sa place à la caisse), il n’y a que Wolverine et d’autres films pas très motivant. Quand tout à coup….

On voit l’affiche de 20th Century boys, adaptation d’un manga très célèbre, dont nous avons vu le n°1 l’année dernière.

Le 2 venant juste de sortir en France, mais nous ne l’avons encore vu…

Et là on se dit : Allons voir Twentieth Century Boys, apparemment c’est le 1er et puis ça nous fera tester notre niveau de japonais, vu que l’on connaît bien le film.

Ben oui, pour moi, un titre où il n’y a pas de numéro à côté, ben c’est le 1er…. On s’est vite rendu compte que ce n’était pas le premier, puis pas le deuxième… (il y avait un résumé des deux premiers opus avant le film)

ça nous apprendra, à avoir la flegmme de lire les signes japonais et de ne se référer qu’aux titres anglais…. Au japon, le numéro du volet et en signes, pas en chiffres….

CIMG0302.JPG

Le film, il est top ! On n’a plus qu’à se refaire la trilogie d’un coup maintenant, et dans l’ordre ;)

Petit résumé pour ceux qui ne connaissent pas :

1969 : Kenji et sa bande de copains passent leurs vacances d’été à rêver de l’exposition universelle d’Osaka et à s’inventer un scénario catastrophe de fin du monde depuis une base secrète improvisée dans un terrain vague. A cette époque, Kenji voulait devenir une rock star et sauver l’humanité.
1997 : Kenji aide sa mère dans la supérette de quartier tout en jouant lababy-sitter pour sa nièce Kanna. Ses rêves de gamin resurgissent lorsque la police le questionne sur une mystérieuse organisation dont le symbole serait identique à celui inventé dans le « cahier des prédictions » de sa bande lorsqu’il était enfant.
Le compte à rebours commence, la fin du monde est proche…

18968307_w434_h_q80.jpg

A très vite !

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !