The Affair, c’est la nouvelle série disponible sur Canal+ depuis le 14 octobre ! Niveau diffusion, nous en sommes à peu près au même niveau que les US, à quelques jours près. Une toute nouvelle série que nous découvrons donc en même temps que les américains.

the_affair

L’histoire : Un beau jour, au début de l’été, Noah, un homme marié et père dévoué de quatre enfants, fait la rencontre d’Alison, une femme mariée elle aussi, qui pleure la mort récente de son enfant. Dès le premier regard échangé, le coup de coeur est instantané et partagé. Commence alors une relation adultérine qui détruira leurs mariages respectifs et aura des conséquences dramatiques pour chacun des membres de leurs familles..

Créée par Sarah Treem (qui a écrit pour la série House of Cards), j’aurai du savoir que j’allais aimer la finesse du scénario et le rythme de la série.Mais, mais c’est vrai, j’ai failli lâcher au bout de quelques minutes.

Il faut dire que les scènes de sexe pour le sexe me saoulent royalement quand je regarde une série. Et comme on en a deux assez rapprochée, je me suis dit bof bof, suivi d’un « mais où est l’intrigue ? ».

1031103_1_0_prm-diner_1024x640

J’ai donc arrêté le 1er épisode au bout de 25 minutes pour reprendre quelques jours plus tard (vive le replay). Au bout du deuxième visionnage, j’ai été immédiatement prise par la façon de nous raconter l’histoire. Les 25 premières minutes servaient vraiment à poser l’ambiance, à nous plonger dans un climat d’attente, de suspense. 25 minutes qui permettent d’amorçer une façon originale de raconter une histoire. Le point de vue de l’homme, puis celui de la femme. Deux façons de voir les choses et une ligne directrice : Se méfier des apparences.

the_affair_serie_canal

Le duo principal est tenu par Dominic West (aka Theron dans 300), et Ruth Wilson (la folle de Luther ^_^, la jolie dans Lone Ranger, naissance d’un héros). Je n’attendais pas Dominic West dans un tel rôle, mais il est vraiment crédible comme écrivain en panne d’inspiration, qui prend sur lui face à la famille de sa femme (jouée par Maura Tierney, dont je suis moins fan, mais bon…). Je ne vous en dis pas plus sur les personnages pour ne pas vous spoiler la série MAIS sachez qu’il y a aussi Joshua Jackson.

Pour le moment, avec cette série et ces deux premiers épisodes, on voit surtout qu’il ne faut pas faire de conclusions hâtives. Mais qu’il faut attendre… Attendre d’avoir tous les éléments, d’avoir tous les points de vues, d’avoir la version de chacun, pour enfin essayer de démêler le vrai du faux et connaître l’intrigue.

Car au bout de deux épisodes, l’intrigue, la vraie est toujours inconnue. On en connaît un peu plus sur les personnages, ils deviennent de plus en plus intéressants, mais il reste un X ou un Y à trouver. L’équation n’est pas encore claire.

Allez au bout de ce premier épisode et comme moi, vous attendrez le deuxième, le troisième, la SUITE !

The Affair tous les mardis sur Canal Séries.

Rendez-vous sur Hellocoton !