Oh comme c’est compliqué comme sujet à aborder ! J’ai allaité mon 1er fils et j’allaite le deuxième. Par envie et par conviction. Ma vision des choses fait que je trouve cela naturel et que je pense que c’est la bonne option pour mon enfant.

Mais ce n’est pas pour autant que vais imposer à mes amies d’allaiter. Je ne vais ni les culpabiliser, ni leur dire que c’est mal de passer au lait infantile.

La semaine mondiale de l’allaitement à plusieurs objectifs : biensure mettre en avant les bienfaits de l’allaitement, sa pertinence dans le monde d’aujourd’hui, mais aussi de parler de l’alimentation du nourrisson et de l’enfant.

Aujourd’hui, l’OMS recommande un allaitement exclusif assez long. L’Organisation Mondiale de la Santé aimerait que toutes les femmes allaitent. Mais pour moi, cela reste un choix qui doit correspondre à une envie et non une contrainte ou une obligation.

Le problème c’est que sur ce sujet on a deux clans : Les j’allaite et les J’allaite pas..

Dès que l’on aborde la question, on est face à un dialogue de sourds.

Je suis vraiment pour que l’on choisisse et que l’on n’impose pas une pratique.

Moi le seul truc qui m’embête c’est la question de l’allaitement en public. Je ne parle pas d’exposer son sein à tout bout de champs mais de pouvoir allaiter tranquille (plus ou moins discrètement en fonction des gens) sans se faire regarder comme une extra-terrestre. En quoi allaiter en public est un crime ?

S’il y a une initiative que j’aime dans cette semaine c’est les selfies de ces femmes qui allaitent.

Avec le hashtag : #WorldBreastfeedingWeek, on peut retrouver toutes les photos de ces femmes en train d’allaiter.
IMG_3669.JPG

IMG_3671.JPG

IMG_3670.JPG

Mais ma photo préférée c’est Olivia Wilde pour Glamour :

IMG_3672.JPG

Alors apparemment, cette photo choquerait, on parlerait d’un diktat de l’allaitement. C’est vrai que la tendance actuelle veut que toutes les stars vantent les mérites de l’allaitement et l’affirme/l’affiche sans complexe. C’est vrai que pour celles qui hésitent ou qui ne sont pas partisanes de l’allaitement cela peut être assimilé à une sorte de « propagande ». Mais honnêtement, c’est à nous d’assumer nos décisions et d’être à l’aise avec nos choix.

C’est la semaine internationale de l’allaitement et je crois fermement qu’aujourd’hui vous devez vous écouter et faire comme vous voulez !

Rendez-vous sur Hellocoton !