Elle est en tête d’affiche en ce moment et c’est amplement mérité. L’actrice Aïssa Maïga est partout et j’ai envie de vous dire, enfin ! Une tête bien faite, de belles interviews, une actrice engagée. Je la suis depuis plusieurs années et 2017 semble être la sienne, raison de plus pour lui consacrer ma deuxième lettre (après Violette Tannenbaum)

 

Lettre à Aïssa Maïga

Il est loin le temps où l’actrice sénégalaise jouait la petite amie de Romain Duris  dans le film de Cédric Kaplish, « Les poupées russes » . Sortie en salles en 2004, il s’agit en fait du 8ème film de l’actrice.

 

Thêatre et cinéma

Le saviez-vous ? Dès le départ, son intention est d’être comédienne. Elle perfectionne son jeu en prenant des cours de théâtre durant 3 ans. Après plusieurs années sur les planches, elle débute sa carrière cinématographique en 1996 au côté d’Yvan Attal et Richard Bohringer.

S’en suivent des seconds rôles dans de très beaux films comme « Je vais bien ne t’en fais pas », ou encore « Paris, je t’aime » qui lui permettent de collaborer avec de grands noms du cinéma français. Le parcours de l’actrice, c’est tout de même 20 ans de carrière, 56 films,  3 séries et une nomination au César. C’est une femme passionnée et talentueuse. A cette époque, je trouve que l’on ne la met pas assez en avant. C’est trop épisodique et anecdotique.

 

2016 – Bienvenue à Marly Gomont : comédie familiale et populaire

Pour moi 2016 amorce un vrai changement auprès du grand public et des médias : Sort en salles le film « Bienvenue à Marly Gomont », une jolie surprise au box-office ! Le film inspiré de la vie de Kamini cumule plus de 400 000 entrées. L’histoire de ce médecin noir qui arrive dans la petite bourgade française et qui doit faire face aux préjugés, remet sur le devant de la scène l’actrice.  Peu de journalistes et médias avaient parié sur le film même s’il avait obtenu quelques jolies critiques presse. Aïssa Maïga joue l’un des rôles principales de cette comédie familiale et populaire. Elle commence à avoir la visibilité médiatique qu’elle mérite enfin. Et cela ne fait que commencer.

 

2017 : Le rôle !

Puis va sortir en salles, le 18 janvier 2017, « Il a déjà tes yeux » de Lucien Jean-Baptiste.

Paul est marié à Sali. Tout irait pour le mieux s’ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu’au jour où Sali reçoit l’appel qu’ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d’adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois, il s’appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux… sont noirs !

Réalisteur martiniquais que j’adore, Lucien Jean-Baptiste est talentueux et ses films, de vraies pépites. Des oeuvres drôles, intelligentes, ou encore émouvantes. Il va offrir à Aïssa Maïga le rôle que j’attendais pour elle. Un rôle qui sort des clichés habituellement attribués aux femmes noires au cinéma. Et c’est aussi pour cela que je me bats tous les jours. J’aimerai que l’on voit dans la femme noire en France, une femme déjà. Lucien Jean-Baptiste a le chic pour mettre en avant des personnages dans toutes leurs dimensions. Ce rôle qui lui offre ouvre le champ des possibles. Et oui, Aïssa Maïga peut aussi être l’actrice française du moment.

Comme elle le dit dans le Elle, dans ce film, ce n’est pas une victime. Elle a un mari sympa, est épanouïe, à l’aise financièrement. C’est un peu un miracle hein pour une femme noire sur grand écran ! (elle a des papiers aussi !!!! Youhouuuuuu). Le tout, en posant intelligemment la question des origines, de la transmission des valeurs, de l’héritage à nos enfants métis et nés ici.

Un rôle en or et les médias l’ont bien compris. Pour la promotion de ce film, le Elle, Grazia, Gala, les émissions People Mobile, C’est au Programme sur France 2, Clap sur BBlack TV, Salut les terriens ou encore C à vous sur France 5, , ont invité l’actrice pour parler du film. L’occasion de mettre en avant une actrice noire française. Et pour cela, je lui tire mon chapeau.

 

Une femme de coeur

Aïssa Maïga, est aussi une actrice engagée. Depuis 2012, elle est marraine de l’AMREF (ONG africaine) : Association pour la médecine et la recherche en Afrique.  Raison de plus pour la suivre et la soutenir en salles ;)

Pour finir cette jolie lettre, je vous met la bande-annonce de son prochain film !

 

(et puis, sur mes réseaux sociaux je vous mettrai les chifres box-office du film « Il a déjà tes yeux » :) )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi