Campagne choc inratable dans le métro avec l’association PLAN qui se bat pour que les jeunes filles aillent à l’école et dénonce les mariages précoces. Des messages simples et qui font leur effet.

plan_education_fille.jpg

Si avec ça vous n’avez pas envie de jeter un oeil à ce que fait l’association, de donner de votre temps, de votre voix ou de votre portefeuille, je ne sais pas.

Comme dans l’article d’hier, je me rends compte de la chance que l’on a de choisir (pas pour toutes, même en France, c’est vrai), mais pour la plupart d’entres-nous, c’est une chance de choisir celui à qui l’on va dire OUI, pour un bout de temps (normalement c’est pour la vie hein).

Une chance de l’aimer, le connaître, d’être majeur et consentante avant de se passer la bague au doigt. Une chance quà 11 ans tout ce qui nous préocuppe c’est si Clémentine, Fatou et Rachida, les meilleures copines du monde, seront dans la même classe et si maman et papa voudront bien nous acheter une paire de Nike. C’est une chance de se dire qu’à 11 ans, notre seule contrainte c’est faire nos devoirs (et passer l’aspirateur dans notre chambre). C’est aussi une chance de tomber amoureuse à 10 ans de Karim au 1er semestre et de Nicolas au 2ème. On peut dire que notre enfance en France peut-être super chouette.

plan_france_mariage

C’est normal d’avoir le coeur qui bat le jour de son mariage. Ce qui l’est moins, c’est de souhaiter qu’il s’arrête.

Parce que de l’autre côté à 11 ans, on les oblige à se marier. A avoir des rapports sexuels non consentis avec des hommes âgés de 30 ans de plus (parfois plus). Ces derniers temps, il y a en même eu une, de petite fille, décédée d’une déchirure de l’utérus suite à sa « nuit de noce ».

On a de la chance de pouvoir se marier, se pacser, de pouvoir vivre en concubinage, avec une personne du même sexe ou pas, ou en mode solo toute sa vie. On a le choix quoi.

signature vivi ivy mag

Rendez-vous sur Hellocoton !