La campagne de la semaine est la campagne UN Women (pour l’égalité des sexes et le droit des femmes)

Après avoir découvert le résultat de recherches google (ce que le moteur de recherche vous suggère lorsque vous tapez le début d’une phrase), UN et son agence de communication ont décidé de mettre en place une campagne.

Discrimination, sexisme et pensées négatives, voici comment l’on peut résumer ces résultats.
L’agence a décidé d’utiliser le résultat de ces recherches  pour choquer et ouvrir le débat. Et de quelle façon ! Photos de femmes (de différentes origines / DIVERSITE – ben oui, TOUTES les femmes sont concernées) et  copie des résultats de ces reherches sur leurs lèvres. Comme un bout de scotch, un bâillon qui les empêcherait de s’exprimer. Ce qui est vraiment le cas.

Mais quelles sont ces résultats si choquants et discriminants ? Je vous donne quelques exemples :
Si on tape (en anglais – résultat mars 2013) :
– Les femmes ne peuvent – on a comme résultat « Conduire » ou « Parler dans une église »
– Les femmes ne devraient – on a comme résultat « Travailler », « Avoir de droits », « Voter »
– Les femmes devraient – on a comme résultat « Rester à la maison » « Etre esclave », « Etre dans la cuisine »
– Les femmes ont besoin – on a comme résultat « de Rester à leur place », « d’être contrôlée », « d’être remises à leur place »

Visuels :
UN-Women-Ad-4_495x700 jpg

un-women-ad-04-191013

un-women-ad-03-191013

 

UN-Women-Ad-2_495x700 jpg

 

Ce matin, j’ai fait le parallèle avec notre moteur de recherche français Google donc en .fr… Les résultats ne sont pas très glorieux.

« Les femmes ne savent pas conduire, ce qu’elles veulent, lire les cartes. »

«  »Les femmes ne peuvent porter de pantalon, mais « elles devraient aussi rester à la maison » suivi d’un « pourquoi les femmes devraient travailler ? », « les femmes ne devraient plus parler d’émancipation ». Et pour cloturer le sujet… Les femmes ont besoin « d’attention », « d’être rassurées », « des hommes ».

womenshould.jpg

C’est moins violent en France, mais ce n’est pas rassurant pour autant. Vous pouvez joindre la conversation sur twitter avec le hashtag #womenshould.

Il faut savoir que ces suggestions sont calculées en fonction de ce qui est le plus souvent recherché par les internautes.

L’idée de la campagne est d’ouvrir le dialogue sur la situation des femmes, leurs droits, l’égalité des sexes et la discrimination. Si vous voulez dire des choses sur le sujet et sur ces photos, c’est à vous !

Love, Love

signature vivi lachipie ivy-mag

Rendez-vous sur Hellocoton !