Internet, c’est top ! C’est vrai, on peut faire des tonnes de choses, avoir des amis sur Facebook, lancer des débats passionnés et parler de ses projets.

Dans la vie, il y a toujours un moment où l’on a envie d’entreprendre. Une nouvelle direction professionnelle ou personnelle, mais on doute, on n’hésite…. Alors, on pose une question ou deux sur les réseaux sociaux, on interpelle des amis, qui eux-mêmes interpellent les leurs.

En un instant, vous avez  une foule de personnes pour vous écouter. Elles vous soutiennent, vous encouragent, vous laissent des mots sur votre profil Facebook, votre compte Twitter ou votre blog. Vous  sentez alors cet élan de solidarité autour de vous, et forcément cela vous donne la force d’aller de l’avant. C’est vrai, si vous arrivez à rassembler autant de personnes autour d’une même cause, c’est que forcément vous ne vous trompez pas et que votre projet (pro ou perso) a des chances d’aboutir.

Et c’est là que cela commence… Ces derniers temps, 3 projets qui me tiennent à coeur se sont lancés :

1) Le lancement version papier du magazine Fashizblack (Le magazine haut de gamme mode, beauté, culture que la communauté noire, métissée, afro – appelez cela comme vous voulez – attend depuis des siècles). Il leur faut 40 000$ pour concrétiser le projet. Ils se sont inscrits sur une plateforme permettant de faire des dons. Ces derniers débutent à 5$, soit 3.50€. Leur fan page sur Facebook recense plus de 20 000 fans. On peut donc se dire que si chacun donne 2€, on atteint rapidement la somme. Que nenni, aujourd’hui ils en sont à 19 000$….. Il leur reste 28 jours pour atteindre leur objectif.

2) Le lancement version papier du magazine Paulette ! Un peu de révolution dans la presse féminine. Un magazine 100% participatif, avec de vraies femmes comme vous et moi à l’intérieur ! La mode venant de la rue, un pied de nez aux codes de la mode actuelle, le tout mêlé à de la culture, de la beauté et de l’humour. Sur la page Facebook, 7000 fans, sur le compte Twitter, plus de 2000 abonnés. Combien de pré-abonnements vendus  sur les 30 000 nécessaires ? Même pas de quoi produire le premier numéro (cela nécessite de notre part un investissement de 9.90€ pour les 3 premiers numéros)

3) Participer au développement de micro-entrepreneur grâce au micro-crédit solidaire. En gros, vous prêtez de l’argent à des petits entrepreneurs situés au 4 coins du monde, dans des pays pauvres, vous les responsabilisez, ils se développent et vous remboursent. A ce jour, il y a 17 projets à co-financer à travers le monde. 1ère mise à partir de 20€… Et ben figurez-vous que certaines personnes refusent même d’en parler !!! Cette plateforme se nomme MicroWorld et mériterait une visibilité et un soutien de dingue ! Nombre de fans sur la page Facebook ? : 4000.

Ben oui… Au final, c’est facile de cliquer sur « J’aime », mais pour le concrétiser, sortir une dizaine d’euros et permettre à notre économie de se développer, à des entrepreneurs de folie d’aller de l’avant, à assurer le futur de la prochaine génération, alors là il n’y a plus grand monde.

C’est tellement dommage ! J’ai rencontré certaines personnes à l’origine de ces projets, et croyez-moi, ils nous promettent de jolies choses, des changements, de l’espoir. Mais sans moi, sans mes amis, sans les amis de mes amis, sans vous, rien n’est possible ! Alors, qu’est-ce qu’on fait ? On les laisse couler ? On ne leur donne par leurs chances ? On reste là et on continue à se plaindre, ou on se bouge ?

Pour soutenir le magazine Fashizblack, c’est par ici !

Pour soutenir le magazine Paulette, c’est par là !

Pour participer à l’aventure MicroWorld, on clique ici !

ViVi LaChipie (il serait peut-être temps de tenir  ses promesses….dans la vie réelle)

Rendez-vous sur Hellocoton !