Etre maman de 3 enfants, avoir sa société et prendre du temps pour soi !

C’est un peu, beaucoup mon quotidien. On me demande souvent « Comment tu fais pour tour gérer ? ». Je ne sais pas si je gère tout, je ne sais pas si mon organisation est optimum, mais puisque j’ai choisi le fait d’être maman, d’avoir 3 enfants, de gérer ma société tout en ne m’oubliant pas, j’assume.

 

J’assume le fait de prendre un petit déjeuner seul dans un endroit qui m’inspire. 

Très souvent, je dépose mon grand à l’école, puis le petit et avec mon ordinateur sous le bras, je file prendre un petit déjeuner dans un joli lieu. Je ne le prend pas rapidement, je prend mon temps. Je lis mes mails, ou un magazine, je souffle, je regarde les gens passer et je liste les choses à faire dans la journée. C’est tout bête mais c’est une façon de débuter la journée par un moment de pause. Généralement, les idées sont encore claires à cette heure-ci :). Pas besoin d’un budget énorme, parfois, il suffit juste d’un starbucks. Ils ont tous les mêmes tarifs mais pas la même vue ou le même accueil. Alors en fonction de l’humeur, c’est bien d’avoir le choix entre 3-4 lieux pas trop loin du bureau ou de ses rendez-vous pour prendre du temps avec soi.

 

J’assume le fait de rentrer chez moi le midi pour déjeuner avec ma mère

On parle encore de déjeuner, c’est vrai ! Mais c’est une façon comme une autre de faire une pause et quelque chose que j’aime. Déjeuner avec ma mère, me permet d’être connectée au plus important, la famille. De 12h à 13h30, c’est un moment de partage. On discute de la famille, de ce qui l’a touché, je joue avec ma fille. Un bon moyen de recharger les batteries et d’être entourée de personnes pour qui le SEO, la production de contenus ou encore la stratégie digitale est un monde obscur.

Si ce n’est pas manger avec ma mère, cela peut-être me balader, faire du shopping, ou un instant manicure, aller voir une amie. Je pense qu’il faut assumer le fait d’être entrepreneur et s’accorder le droit d’appuyer sur le bouton PAUSE.

 

Je prépare la veille

Les vêtements des enfants, les sacs de tout le monde, mes vêtements et parfois le déjeuner. Comme ça tout le monde est en autonomie le matin et on démarre la journée sans stress, avec une blague ou le sourire aux lèvres. Le grand s’habille seul, va dans la salle de bain seul (après le lui avoir rappelé et 3-4 bisous), on sait ce qu’il y a pour le déjeuner (la pâte à crêpe ou à pancakes préparée à l’avance). On prend le temps de se lever. Parfois, je me lève plus tôt pour écrire, lire, prendre une longue douche quand la maison est au calme. J’aime bien ces matins là, où j’ai fait quelque chose qui me fera plaisir tout au long de la journée. Il y a un truc aussi : j’adore rentrer le matin dans la cuisine sans vaisselle sale (c’est bête mais ça me fait kiffer de n’avoir qu’à regarder le ciel et un bout de soleil), donc on fait la vaisselle le soir (enfin Monsieur…).

 

J’instaure un climat cool au travail

C’est quelque chose de primordial pour moi. Travailler avec des gens sympas, respecteux, pas hautain, et humble. Des personnes qui aiment la vie, rire et qui ont confiance. Cela peut changer toute une journée. Il m’arrive d’arrêter de collaborer avec des personnes quand le climat est trop stressant. Etres à son compte c’est être exposé à ce que demain tout s’arrête mais c’est aussi avoir le choix.

 

Est-ce qu’il y a des loupés ?

Bien sûre ! Il y a des matins difficiles, des jours où on perd une compèt’, où un client n’est pas content,  où la banque appelle trop tôt, ou encore où je n’aime pas les vêtements que j’ai choisi (et ça peut me gâcher la journée), mais j’essaie de me recentrer sur l’essentiel en me posant des questions clés (centrées autour de ce qui est le plus important pour moi -ma famille, la santé, mon bien-être – l’importance des contrariétés). Si j’ai de solutions qui viennent à moi, alors c’est gérable et pas grave, si c’est critique, alors on met en place un plan d »actions pour répondre à la situtation. Dans tous les cas, je savoure chaque petit rayon de soleil pour avancer et prendre soin de moi. Quand on est bien avec soi-même, on l’est aussi avec les autres.

 

MAIS EN VRAI ? Comment on gère 3 enfants ?

Tout ce qui est dit plus haut est vrai mais ne c’est pas fait en un jour. Mais surtout, je délègue, je ne suis pas seule. Une famille est composée de plusieurs personnes et tout le monde s’investit. Et quand j’ai trop de boulot, il y a toujours quelqu’un qui s’en aperçoit et qui va me laisser tranquille pour dormir, prendre un bain, manger ou bosser (seule). Et être cool, ça se transmet aux petits êtres qui vivent avec nous. Du coup, c’est vrai que c’est plus simple !

 

J’aime aussi…. Les instants beauté

J’adore la marque Lancôme, en terme de sensorialité je la trouve top.

Il y a 3 soins que vous pourriez apprécier si vous avez un rythme de vie assez dense comme je les appelle.

  • Le masque Exfoliant : Pour un coup d’éclat immédiat. C’est mon compagnon des matins difficiles. (prix 65 euros)
  • Le gel crème hydratant, Hydra Zen : Encore une fois en terme de sensorialité cette crème est géniale. Elle est encore mieux, quand il fait froid, quand il y a du vent, quand vous avez besoin d’un instant cocon. Moi je la met le soir, seule, quand j’ai transformé ma salle de bain en hammam. Un sentiment de fraîcheur immédiat. Sinon, le matin elle est bien aussi, et est une excellente base de maquillage. Elle s’absorbe très vite, en laissant la peau douce et souple. Bref conquise (prix 57 euros)
  • Le Bi-Facil Visage : J’ai des petits cils, et les moments où je suis fatiguée, si je ne met pas de mascara, mon regard est un peu vide. Du coup, je met du waterproof qui peut être assez rude à enlever. Vous êtes d’accord avec moi que c’est embêtant de passer 3 heures à essayer de retirer du make-up waterproof.  Le bi-facil tient ses promesses : pas de film gras, le maquillage waterproof se retire vite, il n’agresse pas les yeux et laisse le contour des yeux net et frais ! (prix 40.80 euros)

Et vous, comment vous faites ? C’est quoi vos soins chouchou du moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

  • 55
    Oui, je me suis fait avoir ! Ce n'est pas facile à admettre la première fois, ni même la deuxième, mais avec le temps, il faut faire face à l'évidence et avancer. J'écris cette note, et signe du desting, i ly a l'émission "Mille et une vies et la thématique…
  • 55
    Je sais, on est dans une période où l'on parle de Body Positivity et aussi de Beach Body à l'approche de l'été. Antinomique hein ? On a envie de se se sentir bien dans son corps sans répondre aux dictatcs de la mode, de la beauté. En gros, de s'accepter…
  • 51
    Je n'avais pas prévu d'écrire un article sur le Back to School de mon fils. J'essaye de ne plus prévoir sur le blog, mais d'écrire à l'instinct avec envie et sans prévision saisonnière. ça fait un bien fou. Et donc, je n'avais pas prévu d'écrire sur le fait que mon…