C’est le constat que je fais après avoir longuement étudié mon fils, Sangoku, de 13 mois. Ce petit garçon est adorable, je ne vous le raconte pas !

Très câlin, malicieux, rieur, joueur, c’est un petit ange très surprenant. Il pleure rarement, très rarement.

On l’entend (et on le voit), pleurer que dans certains cas :

– La chute (ouille ! Mais il s’arrête assez rapidement)

– L’envie de dormir (quand on n’est pas à la maison)

– L’énervement (quand on a fait 5 heures de voiture par exemple…. Et ça c’est tout à fait normal)

Et en dernier :

– LA FAIM !

Alors, ça, ça, mais ça c’est le truc le plus terrible qu’il puisse vivre. Il passe de couleur caramel rayonnante à violet, les yeux sont rouges, il hurle, ne nous entend plus, ne nous voit plus, ne nous reconnaît plus ! C’est dingue, on a l’impression qu’il hurle de douleurs.

Et dès qu’il voit le saint graal, aka le biberon, il nous l’arrache littéralement des mains et se calme dans la seconde. Bref, ce n’est pas un bébé, mais un ogre.

Et c’est pareil, dès qu’il voit son assiette, il court vers sa chaise du style « Grouille maman » et dès les premières cuillères, il est tellement content qu’il rigole. Un vrai ventre sur pattes junior… (comme sa mummy ! ET son daddy).

Cet enfant Adore manger ! D’ailleurs, si on n’est hors délai (genre si on n’est pas prêt à 19h), figurez-vous qu’à 19h15 il nous traîne vers la cuisine, face à SON placard afin que l’on comprenne bien que c’est l’heure de « mam’ miam' », sa façon de dire « miam’ miam », manger quoi ! Oui, notre enfant, ne dit pas « Bonjour », mais « mam’ miam », il l’a bien intégré.

ViVi LaChipie (cette ogrité nous coûte une blinde, un quand même…)

Rendez-vous sur Hellocoton !