J’adore faire la sieste avec Sangoku ! L’après-midi, les jours « off » (le dimanche), où après un samedi et un dimanche matin de folie, tu as juste une envie : t’écrouler dans ton lit, et si c’est en famille, c’est encore mieux !

Un moment très agréable où tu peux regarder ton petit bout dormir, rêver, sourire (aux anges), distribuer bisous et câlins à foison, avant de te laisser emporter dans les bras de morphée.

ça c’est le cadre idyllique… Parce que la sieste avec Sangoku n’est pas de tout repos :

1) Il peut mettre un sacré temps avant de s’endormir. Biberon, rappel à l’ordre et un « tu fais DO-DO », sont souvent nécessaires. Du coup, quand tu commences tout juste à te calmer, parce que cela peut-être assez énervant, lui, il se met à ronfler

2) Il se colle à toi. Histoire de dire, « Ok je dors, mais seulement si TOI, t’es allongée, juste à côté »

3) Il pose sa tête sur…. TA tête (toujours pour être biensûre que tu sois là…)

4) Avant de rouler sur ton dos (en dormant s’il vous plaît, en dormant !!!! et avec un poids total de 12,5 kilos)

5) Forcément, à un moment donné, il fait chemin arrière et se trouve à deux millimètres de ton nez avant d’avoir sa remontée de lait (et le rot dans le nez de maman… Super hein)

6) Il parle et rigole (c’est mignon, sauf quand tu dors profondément et que tout d’un coup, tu entends un bruit bizarre que tu mets quelques secondes à identifier / Tu flippes ta maman avant l’identification, tu le regardes… Il dort à poings fermés)

7) Il fait beaucoup pipi… Et donc la couche déborde ! (ah ben ça, c’est cool de changer les draps, alors que tu l’as fait le samedi matin) Bien évidemment, il ne se réveillera pas pendant que tu le changeras.

8) Au moment où il arrête tout ça et que tu te sens appeler de nouveau par Morphée, lui… Il se réveille !

9) Biensûre, l’Homme n’a rien entendu de tout ça

10) Sinon, faire la sieste avec bébé, c’est bien, si, si…

 

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !