J’y allais à la base pour garder une activité sportive et éviter les problèmes de circulation.

Durant ma grossesse, j’ai fait de l’elliptique jusqu’au 5ème mois environ. Contrairement à ma première grossesse, je n’ai pas mis les pieds dans une piscine. Pas envie, de me baigner, pas envie d’eau.

Le yoga prénatal me semblait un bon compromis : une toute nouvelle activité adaptée à la grossesse et à ses maux.

20140412-200002.jpg

Au bout de 3 séances, j’arrive à ressentir les bienfaits : détente, respiration, gestion du stress, tonification des muscles, souplesse, travail sur les douleurs (sciatique, dos, jambes…). Je m’y sens bien !

J’en ai fait jusqu’au 8ème environ. Ensuite j’ai eu un enoooooorme coup de fatigue, puis une rhino-pharyngite, puis une grippe et une chute de fer. Je suis donc restée chez moi, avec ma famille au chaud.

Le jour de l’accouchement, j’ai eu de longues et douloureuses contractions. Un travail de plusieurs heures avant la fameuse péridurale.

Par rapport à la première grossesse ce fut un peu plus court, mais beaucoup plus douloureux.

Comment j’ai géré ? À ma grande surprise en me remémorant mes exercices de respiration, de travail sur le souffle, sur la sensation de mes membres, sur comment se relaxer, me concentrer sur certaines zones.

Le gros ballon aussi m’a aidé pour le périnée et faire descendre bébé dans le col. Tout cela facilite le passage lors d’un accouchement par voix basse. Ce n’est pas une technique qui fonctionne à 100%, mais elle aide vraiment.

Figurez-vous que je me suis même endormie entre 2 contractions !!

La respiration et la concentration , aident vraiment et le fait de les travailler depuis des mois m’ont fait un bien fou !

L’autre avantage du yoga prénatal c’est que l’on est entre femmes enceintes… On partage les mêmes doutes, questions et maux. On trimballe toutes notre sciatique, nos doigts engourdis, nos moments de pêche ou de fatigue extrême. Après une séance on est juste… Apaisée.

Donc, oui, je recommande le yoga prénatal pendant la grossesse.

Est-ce que je vais reprendre après ? Peut-être ! Je suis plus fitness avec un peu de musculation. Mais pourquoi pas cumuler les deux…

Pour ma part, je suis allée aux Centres Qee de Boulogne et du 9ème (Paris).

Et vous, le yoga prénatal ou le yoga tout court, ça vous parle ?

Rendez-vous sur Hellocoton !