Non mais c’est vrai ! Surfer sur ma notoriété internationale pour relancer sa marque de Jeans. C’est pas un peu abusé non ?

Donc Chipie Jeans revient… comme ça tranquille, après des années d’existence… Après m’avoir fait porter des jeans « neige-gris-noir » avec des petits boutons rouges sur les côtés, des étiquettes avec des petits chiens dessus, des socquettes blanches et des ballerines. (je vous laisse imaginer le look imposé par maman)

Oui, j’ai porté les jeans Chipie (oui, vous savez, ceux à pinces… C’était la mode à l’époque ;) ) mais surtout c’est la marque de  première salopette de « grande ». Comme je voulais tout faire comme ma grande soeur, mais que je n’avais pas le même âge, ma maman a opté pour un autre modèle qu’elle (je voulais un truc de pseudo rappeur funk) : la salopette Chipie.

Je l’ai porté jusqu’à quelle soit trop courte et que ma soeur me dise, un jour, une phrase du style : « Même pas en rêve tu sors avec moi avec ta salopette trop courte ! Sérieux, j’ai une réputation dans le quartier !! »

Bref, pour en revenir à nos moutons (ou à nos petits chiens.. oh oh oh), la marque propose un truc sympa qui va plaire à toutes les nostalgiques du Chipie’s Style :

Du 10 Avril au 31 Juillet 2012 elle vous offre l’occasion de peut-être rééditer votre pièce  ICÔNIQUE PRÉFÉRÉE ! Comment ?

Il suffit de voter parmi les pièces présentées sur le site, de mettre votre adresse mail, votre date de naissance et voilà tout !

La pièce ayant obtenue le plus de votes sera rééditée pour l’été 2013. Je vous invite à faire comme moi… Voter pour la salopette !!!

 

 

Page Facebook de la marque  : https://www.facebook.com/chipie.fashion

Site de la marque : http://www.chipiejeans.com

 

Rappel de l’ADN de Chipie 100% Made in France ! : Fondée en 1967, dans le sud de la France, au sein de la fameuse Cité de Carcassonne, par Jean-Michel Signoles- 17 ans.

Au départ il détourne des fripes en provenance des Etats-Unis, avant d’ouvrir 4 ans plus tard son premier atelier de fabrication. Dès les années 70, Chipie s’affirme dans l’univers du jean. Autour du denim, c’est également la créativité et l’élaboration des étiquettes qui distingueront Chipie. La marque donne en effet à l’étiquette une importance autre que celle d’une simple identification. Elle est travaillée et pensée en accord avec le style du vêtement. Elle devient ainsi le support d’une idée ou d’un thème. Chaque vêtement a sa propre griffe. L’étiquette ne se cache plus, elle se montre et devient un signe de reconnaissance.

Les années 80 marquent l’expansion Chipie à travers le monde : la Belgique, l’Italie, des boutiques à Londres, Amsterdam ou Tokyo ! (une marque qui est à Tokyo, c’est forcément une marque qui est trop bien… #japanlover)

 

ViVi LaChipie (Si Chipie veut sponsoriser le blog, moi je dis que ce serait bien ! Avec mon copain, The new men in the city, on a une gamme de soin à vous proposer, j’ai déjà le nom « Les Chipie’s Sister ! »)

Rendez-vous sur Hellocoton !