Oh, rappelez-vous Fashion Fair dans les années 90 en France : Le Saint Graal de la beauté pour nous, les noires, les filles métissées qui galèraient à trouver du maquillage adapté.

Fond de teint, rouge à lèvres (on a toutes eu le fameux bordeaux moche, mais genre il était trop bien), crayon à sourcils, blush, soin de la peau. C’était la révolution et le prix ne nous rebutait pas. Nous pouvions enfin nous rendre au Printemps, parmi les Chanel & Co pour notre beauté (ou à Château d’eau pour ceux qui étaient tombés du camion et beaucoup moins chers). C’était le début d’une nouvelle ère, d’une nouvelle ode à la beauté.

Puis sont arrivés, en même temps ou après Iman, Black Up, les extensions de gammes généralistes ou plus récemment True Colors. Le marché se développe et on commence à comprendre que les femmes noires dépensent des sommes folles en beauté, c’est un marché, un vrai, avec du potentiel.

Alors, on voit des pubs, des géants de la beauté, et des tous petits s’engouffrer  au sein de cette brèche géante, que tu occupais, et nous faire des carpettes pour nous séduire. J’avoue, j’adore que l’on me fasse des carpettes. Alors, on achète, on y va et puis un jour on file au Printemps acheter le dernier fond de teint HD Make Up For Ever (magique) et on voit le stand Fashion Fair : triste, pas très net, vendeuses pas très « vendeur », des produits non renouvelés… Et là je me dis : Oh là, là, ils ont loupé le coche on dirait.

Fashion Fair : Où est ta communication ? Où est ton site en français ? Où est ta page Facebook ? Où sont tes actualités ? Dis-moi, tu t’es perdue en route ou bien ?

On ne te trouve que dans très peu de points de ventes, et sur internet, qu’au sein de boutiques pas très adaptées à ton « ancien » rang.

Sur ton site US, il y a plein d’actualités : nouveaux produits, looks et mises en avant

On vient même de nommer ta nouvelle présidente Clarisa Wilson, ex Carol’s Daughter.

Photo by Courtesy Photo - Clarisa Wilson

Alors Fashion Fair, tu te bouges ou bien ? Tes anciennes consommatrices attendent que tu te relèves tel le Phoenix. Le pourras-tu ?

ViVi LaChipie (Move your body !)

Rendez-vous sur Hellocoton !