Comme vous le savez (ou pas), j’ai une coupe courte sur cheveux défrisés. Si je veux qu’elle soit parfaite, je me dois de défriser les repousses régulièrement, en salon ou à la maison (réalisé par quelqu’un qui s’y connaît).

La semaine dernière, me voyant galérer pour éviter que mes cheveux gonflent, je me suis dit qu’il était temps de faire mes repousses. Et cela m’a pris comme une envie de… enfin, vous voyez ce que je veux dire.

La question de « où l’acheter », ne faisait pas de doutes :

– Le Séphora à côté de chez moi, ne sait pas ce que veut dire « Défrisage »

– Le Carrefour, vend une marque qui ne fonctionne pas (note soon)

– Il ne restait donc que la boutique Afro de Fatou (ce n’est sûrement pas son vraie prénom, mais on voit tout de suite de quoi il s’agit)

Tata Fatou c’est LA boutique Afro par excellence, sans laquelle bon nombre d’entre-nous ne survivraient pas. Les bananes et l’igname, trônent à côté du poisson séché, de la bière, du Vita Malt, des tresses et du défrisage. Vive les DVD de Papa Wemba (chanteur) et de Kofi Olomidé (chanteur aussi), les VHS de clips de Coupé Décalé….

On aime la vie !

Ce genre de boutiques, je les aime bien, mais à petite dose, moi je suis une aficionados de l’écrin, de la beauté et du « fais-moi rêver »! Et puis certaines de ces boutiques ont parfois des produits plus que douteux. Mais là, Tata Fatou, elle est sympa et puis rien à dire sur la qualité de ses produits « exotiques ».

Donc Sangoku et moi, on s’habille et on file chez Tata Fatou en priant pur qu’elle ne soit pas en vacances. C’est partit pour 10 minutes de marche en poussette.

On arrive devant la boutique de Tata Fatou et là, la porte est… Fermée !! Scandale, je veux mon défrisage. J’avance pour connaître les horaires d’ouvertures (on ne sait jamais), et là, je vois de la lumière (il est 15h de l’aprèm’). Je ne vois pas l’intérieur de la boutique car vitrine et porte sont recouvertes d’affiches annonçant concerts et tarifs.

Tanpis… Je vois une sonnette, donc je sonne… Et là, Tata Fatou arrive :

– Hey ! Je faisais une petite sieste là de l’après midi quoi ! ça va ma fille ?

– Euh, oui, ça va .

– Entres, entres, c’est pas grave hein ! Aaaaaah, je suis fa-ti-guée

Là, je vois son transat, face à la télé réglé sur une chaîne africaine.

– Ah là là, y a pas beaucoup de monde hé en ce moment !

– Euh… oui, c’est l’été. Euh je voudrai un défrisage

– Ils sont là ma chérie !

Et, elle se met à resquatter son transat.

– Héééééé mais ti es mignon toi ! Tu es beau non !

Tout d’un coup Sangoku, sort un :

– Ayèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèète !!!!!

– Quoi !!!! Tu es tout petit là et ti me dis « Arrête ! ». Oh, je le crois pas non. Il m’a dit arrête ! Ah ben d’acco’. Jé té parle plus. Ah, il m’a dit « Arrête ». Ah les enfants là aujourd’hui !

Et là, elle s’éclate de rire. Entre temps, j’ai honte mais j’ai trouvé mon défrisage. Et puis, j’ai envie d’un Vita Malt (boisson à base de malt).

Je lui donne donc 20€, pour un totale de 9€, et elle range mon billet…. Sans la monnaie….

-Ah pardon, je sais pas où – est – ma tête – aujourd’hui ! Oh là là !! Tiens la monnaie.

– Euh… Merci (vous avez pu noter l’originalité et la richesse de mes réparties) Aurevoir !

– Oui ! Et au revoir « Arrête ». Jé vais t’appéler comme ça maintenant : « Arrête ».

Il n’y a que Tata Fatou pour transformer un simple achat de défrisage, en virée fun et pleine d’anecdotes (hope you’ll be there for a long long time..)

ViVi LaChipie (et le tout avec le sourire)

Rendez-vous sur Hellocoton !