On entend beaucoup parlé de la différence entre le  prix affiché par la liste tarifaire d’un coiffeur et le prix que l’on paye une fois la prestation terminée.C’est un problème courant que l’on rencontre avec  des coiffeurs spécialisés sur les cheveux des femmes noires ou non (j’entends par là, des cheveux crépus, ou très frisés).

Copyright : Essence Magazine

A cela s’ajoute aussi, un problème de transparence lorsque l’on y pratique un défrisage. Certains coiffeurs ne prennent pas le temps d’expliquer la façon dont va se dérouler ce dernier, ni même de vous montrer le produit appliqué.

Les cheveux crépus, défrisés ou non, étant souvent fragiles, les services proposés par les coiffeurs souvent chers, il me semblait nécessaire de vous donner quelques pistes afin de savoir :

1- Quel sera le prix payé au final

2- Comment se déroulera votre défrisage

Et pour cela, il n’y aura pas 36 solutions : Soyez exigeante, et limite intraitable.

La beauté des cheveux représente souvent une part importante du budget beauté globale. Shampooing, masque, après-shampooing, hydratant, soin avant-shampooing, peuvent atteindre une centaine d’euros. Si à cela on ajoute quelques passages, au sein d’un salon de coiffure, on peut facilement approcher 150, 200 euros. A ce prix là, vous avez tout à fait le droit d’exiger le meilleur, la transparence et une vraie qualité de service.

Comment y arriver lorsque vous pénétrez au sein d’un salon pour la première fois afin d’éviter toute surprise le jour J ?

1 – Prenez rendez-vous directement au sein du salon, pas par téléphone.

Cela vous permettra de juger de l’accueil, de l’ambiance et de la propreté du salon. De plus, vous pourrez poser toutes les questions que vous voudrez, dont celles-ci :

Combien coûte le défrisage ? Est-ce que pour ma longueur de cheveux (n’hésitez pas à la montrer), le prix sera le même ? Le défrisage implique-t’il le coiffage ? Cette dernière question est plus qu’importante, car certains salons ajoute « le coiffage » en extra…. Comme si vous alliez sortir les cheveux mouillés, sans brushing….

N’hésitez pas à demander un devis écrit.

2 – Demandez comment se déroule le défrisage.

On doit vous appliquer une protection (cuir chevelu et contour). De plus, la force du défrisage doit être adapté à l’état de vos cheveux (fins, épais, fragiles…)

Si un coiffeur omet de vous demander la date de votre dernier défrisage, la date de votre dernier shampooing, où est-ce que votre cuir chevelu est le plus sensible (afin d’éviter toute irritation), alors attendez-vous à la pire catastrophe. Ces réponses doivent lui permettre de s’organiser afin de maximiser l’effet de sa prestation.

Une fois l’application commencée, il doit surveiller le temps de pause du produit. Par la suite, il doit rincer le produit et procéder à au moins 3 shampoings(avec un shampooing adapté) ainsi qu’un conditionner. Après un défrisage, les écailles de vos cheveux sont ouvertes, il s’agit donc d’un moment idéal pour y appliquer tout ce qui est soin, démêlant, hydratant…

3 – Demandez quelle marque ils utilisent comme défrisant

Un bon moyen d’effectuer par la suite des recherches sur ledit produit, une fois que vous êtes rentrée à la maison. Si les commentaires sont positifs, allez-y ! Si la tendance est négative, passez votre chemin.

Et surtout, le jour de votre défrisage, vérifiez bien qu’ils mélangent le produit devant vous (la crème et l’activateur).

Avec ces 3 conseils, vous passerez pour la cliente que l’on n’aime pas trop recevoir. Celle qui pose beaucoup de question, qui vérifie tout et qui est pointilleuse. N’empêche vos cheveux et votre compte en banque vous diront merci.

PS : aujourd’hui, j’ai publié une note sur l’Eye liner avec du Gemey, Black Up, Make Up For Ever et du Valentino, sur le blog Shunrize ! N’hésitez pas à vous y rendre ^_^

ViVi LaChipie (le process pour le prix sera exactement le même si vous voulez un soin ;) )

Rendez-vous sur Hellocoton !