Le cheveu Afro, le cheveu crépu, les femmes noires et leurs cheveux, les femmes noires et leurs styles, les femmes noires et leur beauté. Une thématique qui revient de plus en plus souvent en ce moment, au sein des médias.

La raison est simple, les femmes noires en France sont nombreuses, elles ont un budget beauté assez important,  les médias et les marques commencent tout juste à s’en rendre compte.

Une mise en avant qui n’est pas pour me déplaire. Biensûre, il y a les opportunistes, qui surfent sur la vague pour se faire de l’argent ou pour avoir un peu plus d’audience, mais il y aussi les autres, qui ont envie de donner une place digne à la beauté noire.

En tant que femme noire, ayant eu les cheveux crépus, défrisés, tressés ou ayant eu des tissages, cette tendance me ravie vraiment.

Comme toutes les femmes, nous sommes avides de nouveautés, de conseils beauté, d’attention, tout simplement.

Malheureusement on est face à un problème : la plupart des médias qui en parlent, n’ont aucune expertise sur le sujet. On se retrouve à chaque fois face à des clichés, des idées reçues, ou des choses qui sont complètement en dehors de la réalité.

Après la polémique concernant le titre Elle, et la blackgeoisie, on est de nouveau confronter au sujet, avec l’émission « Mon bien-être ». Quotidienne matinale diffusée sur Direct 8, elle fait le tour des tendances et des nouveautés dans le domaine du bien-être (santé, nutrition, beauté…).

L’émission a voulu, elle aussi, surfer sur la vague en programmant une chronique ayant pour thème « Coupe Afro, le grand retour ». L’idée est bonne et c’est une réalité. La chronique est présentée par Katia Barillot, je vous laisse regarder :

Mon avis après avoir visionné cette vidéo :

– Comment peut-on  présenter de tels clichés

– Pourquoi présenter une chronique sur les cheveux afros avec une perruque pour illustrer le propos ?

– Comment peut-on mettre en avant la beauté de la femme noire auprès du grand public si on qualifie le cheveu afro de « déguisement » ?

– Comment peut-on comparer une femme qui porte le cheveu crépu à « Huggy les bons tuyaux » ?

Il faut savoir que le cheveu crépu est parfois mal perçu au sein de notre société, et cette vidéo n’aide vraiment pas à faire avancer les choses. Comment après ça, voulez-vous que certaines femmes arrivent à aimer leurs cheveux ? Beaucoup de femmes n’osent pas garder leurs cheveux crépus à cause du « Qu’en dira t’on ». Et puis, il peut arriver de faire face à des remarques irrespectueuses avec une coupe afro. Une réaction que je met sur le compte de la bêtise, de l’ignorance, du manque d’ouverture, et du fait, que l’on commence, tout juste, en France, à en parler. Il faudra du temps avant que cela rentre dans les mœurs (malheureusement).

Et je pense que c’est aux femmes noires qui ont une présence au sein des rédactions papier, web, radio ou tv de montrer l’exemple, d’expliquer afin d’arrêter la diffusion de telles inépties.

– Oui, Les cheveux crépus ont besoin d’hydratation

– Non, je ne mettais pas 20 minutes le matin, ni 20 minutes le soir pour me coiffer, lorsque je les portais crépus (et avec fièreté)

– Oui, j’aime mes cheveux

– Non, un cheveu crépu n’est pas compliqué, il demande juste d’adopter une certaine routine

– Oui, les coiffeurs des chaînes généralistes ont peur du cheveu crépu défrisé ou non (à tort)

 

Comment aurait du être fait cette chronique :

– Un historique du cheveu afro (ok)

– Un rappel de la tendance Nappy

– Une valorisation du cheveu crépu, la citation de soins, ainsi que quelques conseils beauté (afin de démontrer que oui, c’est facile)

– La mise en avant d’un modèle aux cheveux crépus ou quelques photos

– Le fait que les femmes noires arborant un cheveu afro, ou non, sont belles

Mon message aux médias : Vous avez une liste phénoménale de femmes noires douées, cultivées et qui connaissent parfaitement la beauté noire, s’il vous plaît, entourez-vous d’experts pour aborder le sujet sous un angle professionnel (et respectueux)

 

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !