Anne Pélouas est française et canadienne. Elle habite à Montréal depuis 1988, et est  journaliste pour Le Monde, Géo (entre autres), mais aussi critique de restaurants.

Ce qu’elle aime :  le voyage, le plein air et la gastronomie. Lorsque je l’ai contacté on s’est mise d’accord pour une interview ciblant ses centres d’intérêt.

Découvrez les raisons de sa présence à Montréal, son parcours professionnel, ses bonnes adresses touristiques ou gastronomiques, et son implication pour l’écologie !

♦ Bonjour Anne, dites-nous, quel est votre parcours ?

J’ai 58 ans, et je suis Française et Canadienne. Je suis journaliste depuis 33 ans, après avoir fait des études de droit, science politique et relations internationales à Bordeaux. J’ai travaillé d’abord à Paris avant d’immigrer au Canada en 1988. J’ai été pigiste pour plusieurs journaux français (dont Les Échos) et une agence de presse (ACP) avant d’intégrer le bureau de l’Agence France-Presse à Montréal. Après dix ans, je suis retournée à la pige (pour des raisons de liberté) et partage mon temps professionnel entre des piges pour la France (correspondance du Canada pour Le Monde, Géo, Terre Sauvage..) et pour des magazines ou journaux québécois (essentiellement pour les rubriques voyage, plein air et gastronomie). Je suis également critique de restos pour le Guide Restos Voir publié à Montréal.

 

♦ Expliquez nous votre attirance pour le Canada ?

Ayant travaillé dix ans à Paris, je rêvais de retrouver un rythme de vie me permettant de faire les activités de plein air que j’ai toujours aimé : randonnée pédestre, ski de fond,  surtout. Le Canada est vraiment le pays des grands espaces, relativement accessible depuis de grandes villes comme Montréal ou Vancouver. Je crois que pour apprécier le Canada et le Québec comme immigrant, il faut vraiment aimer profiter de cette nature exceptionnelle, surtout en hiver ! J’adore particulièrement le froid hivernal, quand le soleil est flamboyant, le ciel bleu azur et le temps très sec qui me fait souvent dire qu’il fait plus froid à Paris en novembre sous la pluie qu’à Montréal sous la neige en janvier ! Surtout, j’adore Montréal parce qu’on peut y vivre presque comme en France… cafés, ambiance, gastronomie… Ce côté latin qu’une autre ville nord-américaine. Et le tout en français ! J’aime particulièrement le quartier du Plateau Mont-Royal où j’ai choisi de vivre dès mon arrivée en 1988. J’aime son côté urbain (avec toutes sortes de boutiques) autant que ses rues aux maisons colorées, tout en étant à deux pas du métro ou d’une ligne de bus, et à dix minutes en vélo du centre-ville (ce qui est mon moyen de transport privilégié durant trois saisons).

 

♦ Quelles sont les activités à absolument pratiquer à Montréal ?

–          le vélo de mai à octobre : avec un formidable réseau de pistes cyclables en ville et ailleurs sur l’île de Montréal, des parcs très sympas.

–          Le patin à glace en hiver, sur l’une des belles patinoires extérieures aux parcs du Mont-Royal, au Parc La Fontaine ou dans le Vieux-Montréal.

 

♦ Donnez-nous trois lieux à visiter en hiver  ?

–          Le parc du Mont-Royal, avec ses belvédères sur la ville, sa patinoire, son cimetière.

–          Le fabuleux Musée des Beaux-Arts de Montréal qui présente des expositions de valeur internationale.

–          Le quartier du Plateau Mont-Royal et celui du Mile-End…. pour vivre comme les Montréalais.

 

♦ Et Trois restaurants à tester  ?

–          Le Toqué, meilleur restaurant gastronomique à mon avis, Relais & Chateaux. Un truc : optez pour le midi pour payer moins cher.

–          Soy, moins pour le cadre un brin austère que pour la cuisine du sud-est asiatique d’une cheffe allumée Suzanne Liu.

–          Le Robin des bois, pour sa cuisine inventive et ses valeurs (tous les profits sont remis à des organismes de charité, les serveurs et aides en cuisine sont des bénévoles !)

 

♦ Quelle est VOTRE boutique gourmande ?

Les Copains d’abord, avec plusieurs boulangeries-pâtisseries, mais aussi des quiches, pizzas  et pâtés au poulet délicieux.

♦ Vous avez une rubrique environnement sur votre blogue, pouvez-vous nous en parler ? 

C’est une autre de mes marottes ! Je suis très écolo. Je fais mon compost, je recycle tout, du papier au plastique et au verre; je roule à vélo le plus possible en ville; j’ai un panier de fruits et légumes bios réservé chaque semaine. Et je m’intéresse à tout ce qui est écologique ou non; J’écris souvent sur des sujets d’environnement (industrie pétrolière, sables bitumineux, énergies vertes…)

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Alors, quand est-ce que vous venez pour faire toutes ces activités et tester ces bonnes adresses ?

Mille mercis à Anne pour cette interview et sa disponibilité ! Parcours remarquable… Une belle personne, simple, naturelle et avec beaucoup de ressources.

(des découvertes comme je les aime…)

Copyright Photos : Josey Miller / Appaloosa / montrealmosaic.com / Françoise Cot

Rendez-vous sur Hellocoton !