Un post pour vous montrer quelques pubs que je trouve plutôt bien faites et qui passent en ce moment à Montréal en TV.

Je trouve plutôt intéressant de voir le ton adopté, cela vous permettra de voir la différence avec la France.

A noter : Il y a souvent une version Montréalaise et une version pour le reste du Canada au niveau des pubs. C’est à dire, une version française et une version en anglais. La plupart du temps, les marques ne se contentent pas de doubler. Elles tournent 2 spots, font 2 castings et adaptent le dialogue, même si la trame du scénario reste la même. En voyant ça, je me dis que c’est dommage que certains acteurs ne le fassent pas en France;

Pour l’instant je n’arrive pas à comprendre pourquoi la langue française est plus valorisée ici que sur ma terre natale (enfin si, c’est historique, mais honnêtement, je trouve ça dommage; Le français est une si belle langue… Enfin bref)

Voici donc 6 vidéos :

Les deux premières sont celles de SAQ. Spécialisés dans la vente d’alcool, vins, et spiritueux, ils ont fait deux spots pour indiquer qu’ils ne vendaient pas d’alcool aux moins de 18 ans. Drôle, originale et non moralisatrice, je trouve que cela apporte plus une caution à l’enseigne, qu’un discours souhaitant responsabiliser les jeunes. Mais peu importe, elle est vraiment bien et dispose d’une version pour les filles et une pour les garçons (parité quoi !). Elles ne sont pas récentes, mais passent en ce moment en TV :

 

La troisième pub est pour Yop. Pas super originale en soi mais drôle et diversifiée (homme, femme, jeune, moins jeune, noir, blanc). Tout le monde boit du Yop et ça se voit :

 

Les 3 dernières sont plus sérieuses mais j’ai trouvé l’initiative très bien. Il s’agit de la campagne Bell, Let’s Talk. Bell est la plus grande entreprise de communication au Canada (Télé satellite, téléphonie mobile, internet….) Depuis quelques années la marque a décidé de mettre en place un programme visant à lutter contre la santé mentale au Canada.

En bref, elle fait des dons, énormément de dons pour la cause. Désordre alimentaire, stress au travail, dépression, dépendance… Tout ce qui relève de la santé mentale.

Les objectifs : Eviter la stigmatisation, aider à déceler au plus tôt les symptômes pour une meilleure prise en charge, aider la recherche, améliorer l’accès au soin. Il y a bien évidemment une grande implication de leur part pour mobiliser le monde des entreprises (les salariés en dépression, on connaît bien ça en France).

Revenons à notre campagne Let’s Talk si vous le voulez bien ! Le 12 février dernier, pour chaque texto envoyé par ses clients, la marque reversait 5 centimes dédiés à la cause.

Il y a donc eu, sur cette journée 96 266 266 tweets, partages sur Facebook, textos, et appels passés. Résultat : Plus de 4 millions de dollars reversés par Bell à des programmes de santé mentale (en plus de son budget annuel). La journée sera renouvelée en 2014.

Voici la campagne :

 

Il y a deux versions de cette vidéo : avec un couple et avec un trio benetton :)

En plus de cette vidéo, il y en a eu deux autres assez fortes, une avec une femme, et une autre avec un homme (tiens, tiens, parité again) montrant des exemples assez édifiants de dépression. Ce qui m’a plu, c’est que l’on voit un autre visage de la dépression. Non, la dépression ne touche pas uniquement les pauvres, au chômage, vivant seuls. Non, la dépression ne se lit pas sur tous les visages; J’ai bien aimé cette vision de la dépression, car il n’y a rien de plus réelle… Elle n’épargne personne, vient sans prévenir, peu importe la catégorie socio-professionnelle.

 

Alors, vous en pensez quoi ?

signature vivi lachipie ivy-mag

Rendez-vous sur Hellocoton !