Je me suis beaucoup posée la question : Est-ce que cette technique « révolutionnaire » est réellement bénéfique pour les cheveux ?

Cela fait plusieurs mois, voire années, que nous voyons apparaître au sein de différents salons de coiffure cette technique qui promet tant !

Fini les cheveux secs, fini les cheveux cassés, des boucles domptées, des cheveux brillants, plus forts, plus souples, plus résistants. Des cheveux lissés, structurés et un process qui n’abîme pas la fibre. Une technique qui convient à TOUS types de cheveux : crépus, frisés, bouclés, ondulés, abîmés. On nous a dit : « Allez y, c’est pour vous ».

Un rêve pour toutes celles qui en ont marre d’avoir des cheveux ternes, secs, cassants, non définis. Un rêve pour les adeptes du brushing, des plaques céramiques et du défrisage.

Une technique qui dure, le pitch était vraiment beau.

Oui, je parle au passé…..
Durant ces derniers mois j’ai testé, j’ai regardé, j’ai questionné.

J’ai parlé avec une dizaine de filles environ qui ont fait, une fois ou régulièrement, des lissages brésiliens. Elles ont les cheveux crépus, défrisés, bouclés ou frisés. Elles sont d’origines caucasiennes, métissées, africaines ou maghrébines. Elles avaient envie d’une chevelure digne de pub télé lors du Festival de Cannes.

Elles ont utilisé des kits maison ou l’ont fait au sein de salon de coiffure qui ont pignon sur rue ou pas.

Les premiers temps, le rêve était atteint du bout des doigts. C’était presque ça, ou carrément ça ! Elles ont adoré, ont été contentes, des fois à 70%, mais dans tous les cas, c’était mieux qu’avant.

Oui… Au début.

Par la suite, certaines ont eu droit à des cheveux cassés, et secs, pas toutes, attention, mais quand même pas mal, sur le lot…. D’autres ont eu droit à une perte massive de volume, certaines à un effet qui dure, qui dure, dure, de manière étrange. Le lissage brésilien n’étant censé durer que quelques mois, c’est inquiétant quand au bout de 6 mois, on ne voit aucun mouvement, boucle ou frisure revenir.

Le pire, je crois que c’est sur le cheveu crépu-défrisé. Une catastrophe… Des longueurs se sont cassées….Alors que l’effet recherché est inverse.

Pour d’autres filles, rien à signaler à part une joie certaine. Une envie de le refaire, et des cheveux magnifiques, doux et très beaux. Des longueurs presque parfaites. Mais pas pour toutes.

Vous me direz c’est peut-être hormonale, ou elles ont, par la suite, utilisées de mauvais soins, ou encore, elles ont des carences. Peut-être, mais 6 sur 14, je trouve quand même que ça fait beaucoup.

Alors, on en conclue quoi sur le lissage brésilien :

– On dit qu’on ne le fait JA-MAIS avec un kit maison. Une sous-formule , moins forte qu’en salon ? Peut-être….. Mais un kit qui mérite une certaine dextérité, que seul un professionnel peut avoir (paradoxe, hein ?)

– on ne le fait JA-MAIS sur un cheveu fragile. La composition + le fer à lisser mèche à mèche…. Un beau résultat au début, du moins.

– On le fait TOU-JOURS au sein d’un salon de coiffure. Celui qui pratique un prix correct (fuyez les prix trop attractifs).

– Je ne le conseille pas sur un cheveu crépu fragilisé ou un cheveu défrisé (fragilité, fragilité et encore fragilité… beau un jour / Casse après)

– On fait la psychopathe et on demande à voir le produit avant, pendant, après. On vérifie comme une dingue la composition. Vous avez un doute, une peur face à votre coiffeur ou trop de questions restent sans réponses, alors fuyez.

– On le fait 2 à 3 fois MAXIMUM dans l’année

L’autre solution : faites des soins régulièrement, acceptez votre nature de cheveux, et vous verrez, tout ira mieux.

Je ne dis pas que le lissage brésilien est mauvais, mais que contrairement à ce que l’on a voulu nous faire croire… Il ne convient pas à tout le monde, et ce n’est pas une solution miracle.

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !