Pour celles qui ne connaissent pas, Château d’eau et Château Rouge, sont des quartiers dits « populaires » de Paris.

On y retrouve tout ce qui est qualifié « d’exotiques » et de bas prix : Boutiques alimentaires et beauté, salon de coiffure ethnique, un des plus grand TATI, mêlés à des boutiques de téléphone, de robes de mariés, d’Hifi, marabouts….

Bref, ce sont des quartiers un peu cliché mais très pratique lorsque l’on a besoin d’ingrédients pour faire des plats spécifiques. On les trouve facilement et à bas prix. Très pratique aussi lorsque l’on est d’origine africaine (du nord ou du sud) et que l’on a besoin de préparer son mariage, de trouver ses tenues, ses dragées…. et que l’on a un petit budget.

Le seul hic, très souvent le pot de défrisage côtoie les bananes séchées ou la morue. Vous allez me dire, « attends, il y a aussi des boutiques 100% beauté ».

Et c’est vrai ! Des boutiques où l’on ne va trouver que :

– Produits et accessoires capillaires

– Produits pour le soin du corps

– Produits pour le soin du visage

Moins chers qu’en grande surface, moins chers que Séphora ou Marionnaud, mais surtout des produits que l’on trouve très peu ailleurs.

Par exemple, vous ne pouvez pas aller à Séphora pour demander des mèches de tissage. Vous ne pouvez pas allez à Auchan pour trouver la marque de soin capillaire « Pink », vous ne trouverez pas dans votre Carrefour ou votre parapharmacie la vaseline DAX (qu’il ne faut d’ailleurs, pas acheter…). Bref, ces boutiques référencent tout un tas de produit que l’on trouve nulle part ailleurs.

Mais alors, où est le problème ? C’est moins cher, il y a plus de références, et on trouve des boutiques 100% beauté.

Il n’y en a pas qu’un en fait :

– Je me refuse d’alimenter des réseaux de produits parallèles

– Je me refuse d’acheter des produits dont je connais ni la provenance, ni la composition

– Je me refuse d’acheter des produits dont la notice n’est qu’en anglais

– Je me refuse d’acheter des produits qui sont sur un étal ou en stock depuis je ne sais combien de temps

– Je me refuse d’acheter des produits capillaires sans aucuns réels conseils

– Je me refuse d’acheter des produits au sein de boutiques qui distribuent des produits dangereux pour se blanchir la peau

– Je me refuse d’acheter des produits au sein de réseau qui ont tués des marques souhaitant s’installer en France.

Je m’explique pour ce dernier point. C’est au sein de ces boutiques que j’ai acheté mon premier rouge à lèvres Iman, mon premier fond de teint Fashion Fair, mon premier crayon Flori Roberts. Quelle joie, mais quelle joie ! Imaginez, vous ne trouvez pas en grande distribution de maquillage convenant à votre couleur de peau, mais là il y a LA teinte qui vous va nickel.

Oh oui, une fois sur deux, la poudre est cassée, une fois sur deux, vous vous choppez des boutons, une fois sur deux le fond de teint a séché, mais « Hé cousine, c’est moins cher aussi hein ! ». C’est moins cher, et c’est dangereux pour ma peau.

Mais ça vous ne le comprenez pas tout de suite.

Vous vous dites, Iman, Flori Roberts et Fashion Fair sont des marques instables avec une qualité de produits médiocres. Et vous dites partout « Iman, plus jamais, j’ai eu des boutons avec le fond de teint, t’imagines même pas« . Et c’est comme ça que la marque n’a plus aucune crédibilité et une mauvaise réputation. (alors que ce que vous achetez de la même marque dans les grands magasins à New York, c’est juste top !)

C’est sûre, s’il s’agit d’un lot issue de contrefaçon, s’il s’agit d’un lot qui était voué à la destruction ou s’il s’agit d’une très vieille formule qui n’est plus disponible aujourd’hui, il y a de grandes chances que vous soyez déçues. Mais acheter un lot auprès du vrai distributeur qui va exiger des magasins un compte-rendu, des mises en avant, et des prix plus chers, c’est trop contraignant et pas assez bon marché.

Je ne suis pas une consommatrice bon marché. Je ne suis pas une cliente à qui l’on peut faire mettre n’importe quoi sur sa peau, et vous non plus.

Vous allez me dire : Ah ouais, et où je trouve des produits pour mes cheveux, pour ma peau, mon fond de teint ?

capirelax shampoo

Je vous réponds : Il y a, aujourd’hui, des marques « Ethnique » (Miss Antilles, Activilong…) en grande distribution mais Elsève, Dop, Garnier… vont aussi très bien fonctionner (de plus, la plupart du temps ils contiennent des protéïnes donc c’est parfait), il y a aussi le bio et les produits sans silicone que vous trouverez chez Sephora, Body Shop…

Pour votre peau, une bonne crème Nivéa, le Petit Marseillais, Garnier, Mixa…. C’est aussi nickel.

Pour le make-up : Gemey Maybelline, la marque Ethnique Melyssa…. vous iront parfaitement.

Iman

De plus, il y a maintenant Inaya, Colorii, Diouda.fr….

Alors attention, il y a des salons de coiffure au sein de ces quartiers plus « dignes » que d’autres (qui vendent des produits et qui sont des déposants agréés, vous pouvez y aller les yeux fermés).

Mais une chose est sûre, tant que tous ces points négatifs résisteront, je n’achèterai pas mes produits de beauté à Château Rouge ou Château d’eau.

ViVi LaChipie (le respect va dans les 2 sens : MARQUES VS DISTRIBUTEURS  – DISTRIBUTEURS VS MARQUES)

Rendez-vous sur Hellocoton !