Non mais c’est vrai ! C’est super comme système de garde la crèche. Sécurisé, avec des personnes diplômées, dans une structure aux normes et qui offrent des tas d’activités.

Mieux que les nounous où la confiance, est pour certains parents (dont moi), difficile à accorder. Depuis sa naissance, enfin depuis mon retour au travail (lors des ses 4 mois), Sangoku, 23 mois, est gardé par sa mamie. Au départ, ce n’était pas un choix, mais comme beaucoup de familles, nous n’avons pas eu de place en crèche.

Finalement, être gardé par mamie, c’est avéré être une option  idéale. Un vrai bonheur, que je savoure tous les jours. Et même, que toute la famille apprécie, c’est vrai !

Et puis cet été, nous avons reçu LA lettre : une place en garderie pour quelques heures par semaines. Pas vraiment la crèche, mais honnêtement, à l’approche des 3 ans et de la maternelle, je me suis dit que cette nouvelle tombait bien.

Jusqu’à l’adaptation….

Cette phase où on laisse son enfant quelques minutes, puis quelques heures avec sa puéricultrice et les autres enfants, et sans vous…

Ce moment, qui semble durer une éternité, où vous avez juste l’impression d’abandonner lâchement votre enfant pour aller bosser. Le petit instant où il vous regarde et où il comprend… Comprend que vous partez, que vous allez le laisser. La seconde d’après bien évidemment, il s’effondre.

Et vous aussi par la même occasion. Il paraît que ça ira mieux avec le temps, que ce n’est qu’une histoire « d’adaptation ».

Il paraît… oui.

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !