Figurez-vous que c’est ce que j’ai fait aujourd’hui.

Avec l’Homme et Sangoku, nous nous sommes rendus au sein de l’un des sacros-saint lieu de la Mode à prix discountés (c’est à dire, le 77, à la Vallée Village)

Et, comme à l’accoutumée, je n’ai fait que les magasins qui m’intéressaient : bash, maje, sandro, Zadig et Voltaire, Bérénice, Céline (genre…). A quoi bon, se rendre dans un magasin pour Homme ou pour Enfant ? Le shopping est une activité égoïste que je fais, pour moi et pour moi seule (sauf si c’est l’anniversaire de quelqu’un, Noël, ou si j’ai une Grooooooosse boulette à me faire pardonner).

Donc, j’ai foncé directement dans mes enseignes préférées et j’ai acheté quelques articles chez Sandro : Robe imprimée sur fond gris, jupe imprimée panthère (que l’Homme déteste à un point, si vous saviez).

Bref, après quelques heures et d’autres dépenses, (j’ai consenti à me rendre au sein d’un magasin pour enfants pour acheter des vêtements à Sangoku…), nous somme rentrés au sein de notre Home Sweet Home. Et, j’ai essayé la robe.

A vrai, dire quand je l’ai acheté, je le savais. Elle était à ma taille, mais peut-être un peu trop, et je me suis dit « mais non, gardons la taille 1, pourquoi prendre une taille 2 ? ». Cette robe allait me demander de me délester de quelques grammes, voire une dizaine ou une centaine (quelques kilos quoi). C’est une robe qui ne laisse place à zéro gramme en trop. La robe que tu achètes pour « quand tu seras canon », musclée et bronzée.

Tu ne sais pas quand, ni comment, mais tu as le sentiment profond qu’un jour, un jour ton prince corps (canon) viendra et que là, quand tu dégaineras ta robe, et ben, Elle McPherson pourra aller se rhabiller.

Donc là, je réfléchis à comment atteindre ce body, sans m’affamer, ni faire de sport et en continuant à manger des dinausorus.

Voici la dite, robe :

Et la voici portée… Pas par moi, bien évidemment :

Si tu as une idée, je suis preneuse.

 

ViVi LaChipie

Rendez-vous sur Hellocoton !