13 reasons why est l’une des séries phares du moment sur Netflix ! Adaptée d’un best-seller, produite par Selena Gomez, le sujet est le suicide des adolescents.

En 13 épidoses, nous suivons à travers Clay Jensen, un lycéen ordinaire, les raisons qui ont poussé la fille dont il était amoureux, Hannah Baker, au suicide. En effet, peu de temps après le suicide d »Hannah, il reçoit une boîte contenant 13 cassettes audio où la jeune fille explique les raisons qui l’ont poussé au geste fatal. Dès le début, elle l’explique : si tu écoutes cette cassette, tu es directement responsable ou tu as su et tu as laissé faire sans agir, sans me venir en aide.

 

Alors, oui, malgré quelques longueurs, je ne vous le cache pas, la série est réussie et aborde le sujet sur un angle un peu inédit en matière de série et de cinéma, le harcèlement scolaire et en ligne, ainsi que ses conséquences néfastes.

La série nous plonge dans le quotidien d’un lycée. Si vous avez été au lycée, vous avez forcément cotoyé ces profils : le timide ultra-intelligent, le sportif, la fille un peu perdue, celle qui a la réputation d’être facile, celle que l’on ne voit pas, celle qui fait tout pour réussir, le vrai méchant, le suiveur, le meneur, le faible, celui qui se fait frapper. Les rumeurs peuvent briser, et je ne vous raconte pas quand les réseaux sociaux et les mobiles s’en mêlent. Une photo est si vite prise et partagée, n’est-ce pas ?

Toutefois, au quotidien, en tant que parents, qu’adultes, on oublie peut-être la place que la vie au lycée prenait dans nos têtes. Comment tout cela nous construit, nous rend vulnérable, nous questionne. C’est assez violent et brutal en fait. Les premiers émois, les grandes hontes, les peurs, la vie amoureuse, le physique et notre place parmi tout ça. Cette boule au ventre avant de partir de la maison, la boule du dimanche soir. Qui ne l’a pas connu ?

13 reasons why le retranscrit parfaitement. Hannah est jolie, ne fait pas forcément les bons choix et est victime de rumeurs, et bien plus encore (sans vouloir spoiler). Une fois ça va mais à répétition et à force de s’accumuler, des petits évènements, même anodins, peuvent finir par nous détruire, lentement, mais sûrement. Et nous donner envie de faire le pire. On se sent seul, on est seul, on n’arrive pas à engager le dialogue et l’engrenage se met en marche. Tout le lycée a une mauvaise image de vous, mais au final, qu’est-ce que vous pouvez y faire ?

13 reasons why, a un très bon casting et Dylan Minnette, l’acteur qui joue le rôle de Clay Jensen, est parfait. Un bravo aussi à Katherine Langford qui joue le rôle d’Hannah.

Mais si vous avez des adolescents à la maison, un peu vulnérables, je vous recommanderai de regarder la série avec eux, car c’est une bonne occasion d’engager le dialogue et peut-être d’identifier des choses que vous n’auriez pas vu. D’engager la discussion sur  (attention spoiler), le consentement, le viol, le harcèlement en ligne, et bien évidemment le suicide.

 

On sent la détresse d’Hannah et de Clay et surtout, on découvre tout ce que peut nous cacher un adolescent. Cette faculté qu’ils ont à nous dire que tout va bien, mais vous devez le savoir autant que moi, si vous avez été collégien ou lycéen. Et puis, la scène de suicide d’Hannah est tout ce qu’il y a de plus « authentique » et peut choquer les âmes de nos ados, ou un peu faire un peu trop travailler leurs têtes. D’autres scènes le sont dans la série, et Netflix a eu l’intelligence de mettre un message d’avertissement avant chaque épisode concerné.

 

Par ailleurs, les avis des ados sur les réseaux sont sans appels : La série est conforme à leur quotidien. Le  site Refinery29  a publié une étude réalisée par l’institut Fizziology, qui indique que la série est la plus tweetée parmi toutes les oeuvres Netflix. L’étude a comptabilisé plus de  3,5 millions de tweets à propos de 13 reasons why.

Donc 13 reasons why, oui pour vos enfants, mais faites le ensemble.

Si vous avez besoin de conseils, contactez le :
N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)
Si le harcèlement a lieu sur internet :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

Vous pouvez aussi consulter ce site du gouverment : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/que-faire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi