Caroline Receveur, célébrité et influente sur instagram, entrepreneure et fondatrice de la marque Wandertea est suivie par 2,9 millions de personnes sur instagram.

Des photos léchées, un mode de vie qui fait rêver, la chef d’entreprise que l’on a connu grâce à Secret Story a développé une forte proximité avec sa communauté où beaucoup de détails de sa vie sont dévoilés au quotidien.

Le 2 février, elle annonce sur instagram sa grossesse après quelques fuites de la presse people. Résultat : 470 000 likes et plus de 17 000 commentaires. La communauté s’emballe et la félicite. La suite est logique : Sa grossesse aura une place importante sur son feed instagram jusqu’à l’accouchement le 6 juillet du petit Marlon. Le 7 juillet, a été publiée une vidéo vue plus de 3 millions de fois afin d’officialiser la naissance du 1er enfant de Caroline Receveur.

Et c’est ainsi que le 19 octobre, Caroline Receveur publie un article intitulé : Accouchement, allaitement, nouvelle vie avec bébé.

Elle y explique ses choix et c’est bien là que tout commence. Comme elle l’indique dans son article :

  • Caroline Receveur a accouché avec une césarienne programmée que l’on nomme Césarienne de confort
  • Elle n’a pas souhaité allaiter
  • Elle a employé une nurse pour s’occuper de son fils le soir les deux premiers mois suivant l’accouchement.

Avec ses 3 points, elle a soulevé tout un bouclier d’avis de femmes ne comprenant pas ses choix. Sur Facebook ou sur Twitter, l’incompréhension domine face à sa vision de la maternité.

J’ai envie de vous dire peu importe ses choix, ce sont les siens. La tolérance et la bienvaillance qui sont les maîtres mots des réseaux sociaux ces derniers temps, n’ont pas l’air de s’appliquer à Caroline Receveur. Les réactions face à son article sont d’une violence inouïe. Arrogance, égoïsme, sont les mots qui qualifient son attitude.

A l’ère où on prône l’allaitement, l’accouchement par voix basse, le fait de prendre le temps pour ses enfants, et le cododo, l’article est en total décalage. Mais est-ce une raison pour fustiger son attitude et juger son rôle de maman ?

Ce n’est pas la première à ne pas vouloir allaiter, à opter pour une césarienne de confort, à avoir une nurse à domicile quand on a les moyens. Parce qu’effectivement, son budget et sa position lui ont permis de faire ses choix. Est-ce que sa célébrité, son rapport à sa propre image, son confort, son entourage lui ont permis d’arriver à ces conclusions quant à la vision de sa maternité ? Honnêtement, est-ce que cela nous regarde ? Est-ce que c’est le ton et les mots employés dans son article qui irritent ?Est-ce que son exposition nous donne le droit de dire tout et n’importe quoi sans tolérance, ni bienveillance ? Je vous pose la question !

Photos d’illustration de l’article : issues du blog de Caroline Receveur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

  • 36
    Je sais, on est dans une période où l'on parle de Body Positivity et aussi de Beach Body à l'approche de l'été. Antinomique hein ? On a envie de se se sentir bien dans son corps sans répondre aux dictatcs de la mode, de la beauté. En gros, de s'accepter…
  • 35
    "Bon petit végéta, ça fait un bail que tu as dépassé les 12 mois, il serait peut-être temps de t'envoler vers d'autres ères laitières, non ?" J'ai essayé cet été avec des crises de larmes, je ne vous raconte pas. Même en le blindant (féculent, légumes, viandes, yaourts, et même…
  • 35
    Etre maman de 3 enfants, avoir sa société et prendre du temps pour soi ! C'est un peu, beaucoup mon quotidien. On me demande souvent "Comment tu fais pour tour gérer ?". Je ne sais pas si je gère tout, je ne sais pas si mon organisation est optimum, mais…