On est partit pour un mois ! Avec 3 enfants, l’amoureux et moi, à 5. Quelques semaines aux Etats-Unis en mode road trip. On y est depuis un peu moins de 15 jours et aujourd’hui, il pleut (enfin, le jour où j’ai commencé l’article, il pleuvait, puis il a fait beaut, on est sortit et puis 3 jours après… voilà quoi)! L’occasion idéale pour débuter ce carnet de bord de ce séjour un peu fou, en famille, en amoureux avec des enfants de 2 et demi, 5 et 8 ans !

Comment on a préparé ce voyage d’un mois ?

Alors je n’ai pas fait grand chose mais l’homme oui :) Du coup, je me suis juste occupée de faire ma valise, checker les activités que je voulais faire sur place et vérifier les notes des hôtels :) . J’ai aussi eu une énorme frayeur car un des passeports des enfants périme bientôt et je me suis faite une joie de savoir que désormais la période de 6 mois entre la fin du passeport et le voyage est révolue pour un séjour aux Etats-Unis.

Mais en gros voici quand même quelques étapes à respecter :

1 – Préparer son itinéraire idéal

Au départ, je voulais faire Houston en 1er puis remonter par la suite. Mais le prix des billets d’avion n’est absolument pas le même quand on choisit un autre aéroport. Du coup, on a préféré atterrir à Atlanta. Notre trajet c’est donc : Atlanta – Nashville – Memphis – Houston – Nouvelle Orleans

Mais bien évidemment, on est avec 3 enfants dont le plus grand à 8 ans. Il est donc important sur ces itinéraires de repérer quelques « petites villes » pour faire des pauses ou dormir si jamais ils sont épuisés ou si vous tombez en amour avec la ville en la traversant.

Donc pour moi l’itinéraire idéal compte les arrêts des grandes villes tout en ajoutant les petites pour des arrêts non prévus. Il est important de se faire un petit compteur de kilomètres. On a calculé le nombre de kilomètres entre chaque étape en s’ajoutant une marge de sécurité.

2 – Comment préparer les choses à faire / voir dans chaque ville ?

Pour chaque ville, on a regardé ce que l’on voulait absolument faire. Cela comprend des arrêts culturels (mais pas trop ennuyant sinon vous perdez l’attention de la moitié des 3 enfants :D), des parcs d’attraction, des parcs tout courts, mais aussi des activités sur les sites de la ville. Pour ma part, j’ai aussi identifié des lieux où manger des choses qui sortent de l’ordinaire. Très facile aux Etats-Unis. Un lieu avec un milshake géant, un autre avec des glaces licornes, un autre avec des pancakes de dingue, un autre avec les meilleurs hot-dog de la ville. Généralement, les enfants ne sont pas très compliqués et les choses « simples », les émerveillent pour plusieurs jours.

Comment trouver ses lieux ? Instagram ! Rien de mieux que des personnes lambdas fiers d’habiter à Memphis et qui partagent les lieux qu’ils adorent. Pour les nouveaux lieux, je regarde les comptes instagram des villes très heureux de mettre en avant les nouveaux ou les incontournables. 2 très belles sources !

On a aussi regardé les pages wikipédia et biensûre pour certaines villes, il y a des choses que l’on a toujours voulu voir / faire, car ce sont des lieux qui nous ont toujours fait envie. Sur ce séjour, on savait que l’histoire des noirs aux Etats-Unis allait être très importante. Memphis, Nashville, la Nouvelle Orleans ou Atlanta sont des lieux riches en histoire, bouleversant, des lieux qui ont tout changé et qui marquent toujours l’histoire des noirs.

Quand vous êtes avec des enfants, il faut donc bien préparer ses mots, se préparer à répondre à des questions fortes et innocentes. (histoire des noirs aux Etats-Unis)

(d’où la nécessité aussi d’équilibrer avec des choses très fun ! )

3 – Où dormir durant son road trip aux Etats-Unis en famille ?

C’est le seul truc sur lequel on est intransigeant. Vous savez pourquoi ? Petite anecdote : une année entre Austin et la Nouvelle Orleans, on cherchait un lieu où dormir (ou entre Dallas et Austin, je ne me rappelle plus trop). Et il n’y avait rien de disponible (faites donc bien attention, à vérifier les jours où vous arrivez dans les grandes villes afin d’éviter les fêtes nationales, locales ou grand week-end. Ces jours là, les occupations d’hôtel sont à 90% et le peu de places restantes sont très chères) sauf un hôtel en sortie d’autoroute. On s’y rend (à ce moment là on avait que deux enfants). Il s’avère que cet hôtel était un « motel », comme on peut le voir dans les séries américaines. Ces motels où l’on trouve des cadavres dans la piscine, des cafards de la taille de ma main dans la salle de bain et des prostituées qui font des passes à côté. SPOILER : on était à côté de la chambre d’une prostituée qui a vu pas mal de clients dont un assez expressif (femme très sympa au passage hein). La chance que l’on a eu : les enfants étaient épuisés et se sont endormis très rapidement. On s’est réveillé très tôt et on est partit très tôt !

Sinon, on sélectionne nos hôtels avec TOUJOURS la même application : hotels.com ! Ils ont un système de rewards très sympa, un système de notation fable et de très belles promos. Après on utilise l’application depuis des années, d’où la possibilité avec les rewards d’avoir des nuits gratuites ou d’une valeur de 90 euros.

Pour notre road trip avec les kilomètres et le calcul d’itinéraire (d’où la nécessité de bien préparer sa 1ère étape), on savait quelle nuit on allait passer dans les grandes villes (si on était pas sûre, on prenait l’option annulation), donc on les réservait à l’avance. Pour les arrêts non prévus, on le faisait « au petit bonheur la chance ».

4 – Où louer sa voiture pour préparer un road trip aux Etats-Unis ?

On est toujours partit avec Hertz pour les voitures aux Etats-Unis. Une habitude que l’on a depuis plus de 10 ans. Mais là, quand on a voulu réserver, le prix était 3 fois supérieur à ce que l’on paye d’habitude. J’ai appelé Twitter à l’aide. On m’a proposé un service de location entre particulier pas cher du tout – www.turo.com – MAIS : on partait sur une longue période, on savait que l’on allait cumuler autoroute, centre ville, routes équivalentes à des nationales, que l’on allait aller sur des parkings sécurisés et d’autres moins, que l’on aurait pas mal de péages. On avait donc besoin d’un max de sécurité, d’assurance et de confiance pour voyager avec nos 3 petits bouts.

Et une personne m’a parlé de Sixt ! On n’avait jamais loué de voiture avec cette agence de location. Mais en allant sur le site, j’ai été ravie de découvrir le modèle, les assurances, l’option péage et les kilomètres que l’on voulait à un prix un tout petit plus cher que notre budget mais qui allait ! Ni une, ni deux, on a confirmé ! Et très heureuse de l’avoir fait. On a eu une équipe top sur place, la voiture était très bien, agréable et spacieuse. Et surtout, chose que l’on avait négligé : de la place pour les 3 valises que l’on avait. Donc on fait ce road trip en Jeep Grand Cherokee, avec ces sièges sur-confort aussi bien devant qu’à l’arrière. Détail non négligeable, vu le nombre de kilomètres sur la route.

5 – Avec quelle compagnie acheter ses billets d’avion ?

Sur ce point, je ne peux pas trop vous donner de conseils pour la bonne et simple raison que l’on part toujours avec 2 compagnies : Japan Airlines pour le Japon, et Air France pour le reste depuis toujours :)

Voilà pour le 1er article et n’hésitez pas si vous avez des questions !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

  • 55
    Blogger a de très chouettes avantages. Soyons honnêtes quelques minutes : des voyages, de très beaux cadeaux, de très belles rencontres. Toutefois je me pose quelques questions sur la surenchère. La surenchère de cadeaux, d'emballages, du toujours plus. Ces derniers temps, j'ai l'impression que l'on explose les scores. Je ne…
  • 54
    Kim Kardashian et Kanye West sont à nouveau parents ! Le troisième enfant du couple est une fille et son prénom est... Chicago ! Bienvenue donc à Chicago West, petite soeur de North (que l'on surnomme Nori) et de Saint (qui a deux ans sait épeler le mot Garguantuan... C'est…
  • 53
    Je sais, on est dans une période où l'on parle de Body Positivity et aussi de Beach Body à l'approche de l'été. Antinomique hein ? On a envie de se se sentir bien dans son corps sans répondre aux dictatcs de la mode, de la beauté. En gros, de s'accepter…