Modibodi : pour en finir avec les serviettes et tampons lorsque l’on a ses règles ? La question des règles, son traitement publicitaire et les différents choix qui s’offrent aux femmes au niveau des protections périodiques n’ont jamais autant eu de voix dans les médias. Mais il reste encore un long chemin avant que le sentiment de honte et le fait d’avoir un liquide « bleu » dans les pubs prennent fin. Bref, j’ai testé Modibodi et je vous raconte !

Et si on appelait nos règles… ben règles ?

Ce serait déjà un bon début. Entre mes ragnagnas, mes anglaises, mes deuchs, mes trucs… Au final, ce sont des règles. Elles arrivent pour la majorité des femmes tous les mois, de l’adolescence à la ménopause et pourtant un sentiment de honte nous envahit très souvent ; Dès l’adolescence, et tout son lot de peurs avec. La peur de « la fuite » (qui perdure d’ailleurs à l’âge adulte), la peur de se faire attraper avec une serviette ou un tampon dans les mains  avant de filer aux toilettes, l’urgence de trouver un lieu « propre et secure » pour se changer. Si on ajoute tous les autres désagréments de douleurs, crampes, médicaments (quand tout se passe bien par ailleurs), je pense que clairement on peut se passer des « petits noms » pour appeler un chat un chat, et donc, je vote pour dire REGLES. Je vote aussi pour que dans les pubs on arrête avec le liquide bleu sur les serviettes hygiéniques pour un liquide rouge, couleur des règles quoi.

 

Tampons, serviettes ou cups ?

Pendant des années on ne s’est pas posé la question : Tampons ou serviettes. Tu commences à l’adolescence avec des serviettes (immenses) parce que bon les tampons trop tôt c’est pour les filles pas très sérieuses. Et puis en fonction de ton flux lors de tes règles tu choisis ta protection selon les gouttes qu’il y a sur les paquets en n’oubliant pas pas : avec ou sans ailettes collantes, épaisses ou fines (les serviettes fines c’étaient la révolution), avec ou sans parfum (lol, parce que la légende dit que les règles sentent mauvais… ça sent le sang hein et c’est naturel), avec ou sans applicateur pour les tampons (que l’on parfume aussi…), plus ou moins gros aussi. Sans compter les « protèges slip » pour la fin des règles.

Pour ma petite expérience, je fais des allergies aux serviettes, quant à celles parfumées c’est une catastrophe.

J’ai bien été tentée par les cups, mais je n’ai pas osé sauter le pas pour une question de logistique : retirer la cup, la vider où le jour où je suis à l’éxtérieur, la nettoyer comment (toujours quand je suis dehors)… Du coup, j’oscille entre serviette (que je garde très peu de temps – les allergies – vous vous rapellez) et les tampons (sans parfum surtout, ce qui est surtout débile, ce truc ne devrait même pas être vendu).

Et Modibodi dans tout ça ?

J’ai testé Modibodi – mon avis !

Alors Modibodi, j’y pense depuis plusieurs semaines. ça a commencé avec une pub sur instagram, puis sur facebook (ah le retargeting), puis j’ai cliqué sur le site. J’ai envoyé un whatsApp à ma soeur en lui disant qu’il fallait absolument que l’on teste. Puis, j’ai regardé les modèles, j’ai été sur le site (encore), le compte instagram de la marque (à nouveau). J’ai beaucoup aimé leur façon d’aborder la diversité des corps et d’être aussi inclusif. Et croyez le ou non mais il y a 10 jours environ l’agence de communication française qui s’occupe de Modibodi me demande si je veux recevoir et tester la culotte. VERIDIQUE ! A votre avis, j’ai dit quoi : OUI !

Et quand est-ce que la culotte est arrivée ? Encore là vous n’allez pas me croire et pourtant : le deuxième jour de mes règles. Du coup, avec ma mère on se marre de ses coïncidences et elle me pose des questions :

  • Mais c’est quoi au juste ? Une culotte qui a une protection intégrée. C’est une culotte périodique qui permet de ne plus acheter de protection jetable (serviettes ou tampons)
  • Comment marche la culotte Modibodi ? Elle a 3 épaisseurs, une pour combattre les odeurs dues aux bactéries (on peut les utiliser lorsque l’on a des pertes justement), une pour absorber les pertes et éviter les fuites, et une épaisseur waterproof
  • Mais si on a des flux abondants ? Il y a plusieurs types de culottes à choisir en fonction de son flux. Si on ne sait pas quoi prendre, sur le site il y a des équivalents qui vous indiquent le nombre de protections que vous utilisez dans la journée, afin de choisir le modèle qui vous convient.
  • Comment on nettoie la culotte Modibodi ? On la rince jusqu’à ce que l’eau soit claire, ensuite on peut laver à la main avec un détergent doux ou dans la machine à laver. Puis on laisse sécher.
  • Combien coûte une culotte Modibodi ? Entre 17 et 40 euros en fonction de la coupe et de la capacité d’absorption.

Mon test : je l’ai testé la nuit pour commencer ! Tout nouveau, mais pas forcément hyper téméraire. Le deuxième jour, le flux est important chez moi. Du coup, c’était un bon test pour un soir où dans son lit on bouge beaucoup. Au réveil, agréables surprise :

  • Aucune fuite
  • La culotte est sèche
  • Sensation de propre
  • Le fait de ne pas avoir de serviettes le soir est génial. Pas besoin de la replacer, de vérifier qu’elle n’a pas bougé ou qu’il n’y a pas de fuites
  • Le nettoyage est très facile (quelques minutes pour les étapes rinçage, et nettoyage à la main)

Le test est validé ! Je n’ai pas osé la mettre sur le chauffage, donc j’ai pu la reporter 2 jours après, en journée, et parfait. Je vais donc commander 2-3 autres culottes et garder 1 serviette et 1 tampon dans mon sac au cas où mes règles arrivent en pleine journée. Modibodi est pour moi la solution pour ne plus acheter de protections périodiques jetables, pour économiser de l’argent mais aussi pour mieux vivre ses règles.

Vous aimerez aussi

  • 54
    Je sais, on est dans une période où l'on parle de Body Positivity et aussi de Beach Body à l'approche de l'été. Antinomique hein ? On a envie de se se sentir bien dans son corps sans répondre aux dictatcs de la mode, de la beauté. En gros, de s'accepter…
  • 49
    On est partit pour un mois ! Avec 3 enfants, l'amoureux et moi, à 5. Quelques semaines aux Etats-Unis en mode road trip. On y est depuis un peu moins de 15 jours et aujourd'hui, il pleut (enfin, le jour où j'ai commencé l'article, il pleuvait, puis il a fait…
  • 46
    Etre maman de 3 enfants, avoir sa société et prendre du temps pour soi ! C'est un peu, beaucoup mon quotidien. On me demande souvent "Comment tu fais pour tour gérer ?". Je ne sais pas si je gère tout, je ne sais pas si mon organisation est optimum, mais…