J’ai déposé la 1ère fois cette année un projet à la Fabrique Aviva. Il s’agissait de ma première application inclusive à destination des jeunes filles. La Fabrique Aviva permet, à l’issu d’un concours de votes, de financer son projet dans différentes catégories : inclusion et emploi, alimentation santé, environnement et transition énergétique, assurance responsable et prévention. L’idée était de réussir à se démarquer parmi les milliers de projets proposés. Les gagnants reçoivent entre 2 000 et 85 000 euros. J’ai passé la première étape mais malheureusement pas la deuxième à quelques voix. Grosse déception ! Mais j’en ai profité pour voir ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas marché, et donner quelques conseils pour réussir à avoir plus de voies et passer les étapes de la Fabrique Aviva.

Quels éléments pour déposer son projet à la Fabrique Aviva ?

Avant de déposer votre projet à la Fabrique, il doit être déjà pensé, écrit et budgéter. En effet, La Fabrique Aviva ne doit pas être le seul tremplin de votre projet. Quand j’ai lancé le projet, j’avais déjà contacté des plateformes de crowfunding et listé les sources de revenus pour le financer.

Je sais aussi de combien j’ai besoin pour viabiliser mon projet à court, moyen et long terme. J’avais choisi mon développeur, ma graphiste, mes rédacteurs et premiers partenaires. Le projet avait déjà bien avancé.

Pour Aviva, il faut que vous donniez un maximum d’éléments : nom du projet, catégories, contenus, personnes qui y participent. J’avais aussi déjà ma forme juridique, des visuels, un logo et une vidéo.

Une belle argumentation : présenter son projet, ça se travaille. Il faut choisir ses mots, faire une étude de marché et connaître ses forces et faiblesses. Prenez votre temps pour bien remplir votre projet.

Choisissez bien votre catégorie. J’ai inscrit mon appli là où il y avait le plus de projets. A refaire, je l’argumenterai peut-être autrement.

Cette étape déterminera la suite !

Est-ce que je doit attendre la confirmation d’Aviva pour communiquer sur mon projet ?

Grosse erreur de ma part ! J’ai voulu faire les choses dans l’ordre et attendre. Le problème : mon projet était nouveau, il a donc fallu entre la validation du projet et le temps de votes : présenter le projet à ma communauté, les inciter à voter.

Deuxième erreur : j’ai attendu des nouveaux visuels de mon appli pour communiquer à fond sur le projet. J’ai donc perdu 4-5 jours supplémentaires

Mon conseil : COMMUNIQUEZ LE PLUS TOT POSSIBLE !

Est-ce que votre projet va se concrétiser uniquement avec Aviva ou sans ? Si c’est sans, laissez tomber dès maintenant. Donc si, de toute façon vous tenez à le réaliser, sensibilisez votre communauté.

Comment communiquer sur son projet ?

J’ai utilisé plusieurs axes qui ont bien fonctionné : mailing – posts Facebook, Twitter et Instagram.

Les leviers qui ont le plus fonctionné : les messages personnalisés sur Facebook en one to one. Cela prend du temps mais ça vaut vraiment le coup.

Comment communiquer hors de sa communauté ?

Mon principe a été : la communauté de ma communauté est ma communauté :) En gros, j’ai demandé (et n’hésitez surtout pas) à mes proches de solliciter les leurs. Bien évidemment, là où ça a le plus fonctionné, c’est là où les gens se retrouvaient dans les valeurs de l’appli.

De plus, j’ai pu bénéficier du soutien de personnes qui me sont proches et qui ont de très belles communautés. Elles se reconnaîtront et merci de tout coeur. A refaire, j’aurai sollicité plus tôt plus de partenaires et identifier des groupes ayant les mêmes valeurs. Ce qui veut dire, plus de rdv IRL (in real life), plus de newsletters et peut-être plus d’ambassadeurs. En fait, votre Aviva, c’est votre campagne de crowfunding. Il faut y aller avec tout ce que vous avez et bien vous préparer.

A quel moment arrêter de communiquer ?

Ben quand il ne reste qu’une seconde pour voter :p

Les difficultés rencontrées sur le site La Fabrique Aviva

  • C’est un vrai problème. Le site de la Fabrique Aviva n’est pas très simple.
  • Le moteur de recherche ne fonctionne pas très bien. Donc pensez à toujours mettre l’url direct de votre projet.
  • L’inscription Facebook fonctionne mieux que par email où il faut confirmer son email, puis re-changer son mot de passe – puis retourner sur le site pour voter.
  • Il y a pas mal de bugs et de nombreuses personnes n’ont malheureusement pu voter. Certaines s’y sont reprises 3 fois, d’autres ont été découragées.
  • Les réseaux de La Fabrique ne communiquent sur aucuns projets ce qui est je trouve dommage, du coup, ne comptez pas trop sur ces réseaux pour mettre en avant les catégories.
  • Demandez à votre communauté de vous attribuer le plus de votes possible. Chaque personne peut attribuer 10 votes à plusieurs ou à un projet.
Mon application :)

Et mon projet, il en est où ?

A sa phase 2, voir 3 avec ou sans Aviva :) Aviva m’aurait permis d’avancer plus vite et de créer beaucoup de contenus en amont et d’être directement dans le gros de l’application. C’est à dire, aller démarcher le premier lycée pour sélectionner les jeunes filles qui auraient envie d’écrire sur le projet. Ma communauté est sensibilisée, une centaine de personnes suivent le projet pour le soutenir et le financer. On fignole les détails pour qu’il arrive hyper séduisant et irrésistible dans vos boîtes mails et sur vos réseaux :)

En attendant, le site est là : Application Olivia

Vous aimerez aussi

  • 36
    Blogger a de très chouettes avantages. Soyons honnêtes quelques minutes : des voyages, de très beaux cadeaux, de très belles rencontres. Toutefois je me pose quelques questions sur la surenchère. La surenchère de cadeaux, d'emballages, du toujours plus. Ces derniers temps, j'ai l'impression que l'on explose les scores. Je ne…
  • 35
    Oui, je me suis fait avoir ! Ce n'est pas facile à admettre la première fois, ni même la deuxième, mais avec le temps, il faut faire face à l'évidence et avancer. J'écris cette note, et signe du desting, i ly a l'émission "Mille et une vies et la thématique…
  • 35
    J'ai eu beaucoup de demandeS sur mon parcours. Comment tu as fait pour être là où tu en es aujourd'ui ? Je ne sais pas vraiment où j'en suis, si ce n'est que jamais je n'aurai imaginé accomplir tout ce que j'ai accompli entre 1998 et aujourd'hui. J'ai grandit en…